Communiqué du 28 janvier 2020

Télécharger la version PDF
C'EST TOUJOURS PAS SORCIER

C'EST TOUJOURS PAS SORCIER

La danse des glaciers

Samedi 15 février à 20.40

france 4
« CTPS », c'est le tout nouveau magazine de vulgarisation scientifique destiné à tous les curieux, disponible dans l'offre numérique OKOO puis sur France 4. Depuis leur cabane, chaque semaine, nos apprentis scientifiques Max Bird, Cécile Djunga et Matthieu Duméry se penchent sur un thème qui fascine petits et grands. Cette semaine, ils s'intéressent à l'effort dans le sport.

Niché dans la cabane qui lui sert d’atelier, MAX, géo trouve-tout à l’esprit sorcier, nous ouvre les portes de son quotidien. Pendant 26 minutes, notre hôte, aux côtés de ses deux amis, Cécile l’exploratrice et Mathieu l'espiègle, tentera de décrypter un phénomène scientifique à travers des discussions, interviews, jeux et expériences. 

Guidés par SAMI, leur box d’apprentissage dont ils consultent les mises à jour, nos héros nous inviteront à un voyage ludique à travers les connaissances grâce à des expérimentations, des maquettes et des reportages sur le terrain.

 

Le mystère des pyramides 

 

Alors qu’ils dégustent une glace dégoulinante, Mathieu se pose des questions philosophiques. Une glace fond-elle plus rapidement sur un glacier ?  Les glaciers abritent 76% de l’eau douce de notre planète. Aujourd'hui, on les associe au dérèglement climatique qui menace leur existence. Mais ils sont beaucoup plus que des victimes passives, ils agissent aussi sur le climat. Les glaciers “dansent”, se déplacent, dessinent les paysages, naissent et meurent. Ils sont les archives de notre climat. Cette émission est l’occasion  d’aborder ce qu’est un glacier, comment il se forme et évolue. Nous évoquerons plusieurs notions physiques fondamentales : la pression et compression de la glace, sa couleur et l’absorption de la lumière. Ainsi, nous expliquerons pourquoi les glaciers sont bleus et pourquoi leur couleur influence la température. Tandis que Cécile découvre les  glaciers des Bossons et sa lente danse naturelle, Mathieu lui, perce à l’Aiguille du Midi, les secrets de la couleur des glaciers.