Communiqué du 31 mars 2020

Télécharger la version PDF
Au pays de la Garonne

Mercredi 13 mai à 21.05

Des racines & des ailes

INÉDIT

france 3

Au pays de Garonne

Pour ce numéro inédit, nous allons parcourir le pays de Garonne, entre les Pyrénées et l’estuaire de la Gironde. Au cours de ce voyage, trois départements nous révèlent leurs richesses, la Haute-Garonne, le Tarn-et-Garonne et la Gironde.

Bérengère Quellien est l’une des pionnières de la viticulture bio en Graves, le berceau des vins de Bordeaux. Il y a vingt ans, elle a repris la propriété familiale et débuté la conversion en bio. Désormais, elle protège ses vignes contre le mildiou, ennemi n° 1 du vignoble en Bordelais, grâce à des traitements naturels élaborés avec des plantes sauvages, cueillies en bord de Garonne. Cette pratique, plus respectueuse de l’environnement et des hommes, se développe dans la région.

 

Après avoir beaucoup voyagé, François Foutrier a décidé de vivre seul à Patiras, une île de l’estuaire de la Gironde.  Pendant toute la saison estivale, ce chef cuisinier prépare sur place des bouchées, à base de produits locaux, qu’il sert dans l’unique restaurant. Il part aussi à la rencontre de producteurs locaux engagés : d’abord un affineur d’huîtres, dans les marais du Haut-Médoc ; puis le créateur du premier whisky bordelais. Elaboré avec l’orge de l’île de Patiras, ce whisky est vieilli en fûts de grands crus, dans un bunker de la Seconde Guerre mondiale, près des bassins à flot de Bordeaux.

 

David Gardelle, un enfant du pays, survole la Garonne pour repérer les zones impactées par les crues – à l’image du village de Saint-Béat, touché par de violentes inondations en 2013. Avec son association de protection du fleuve, David se bat pour convaincre les communes d’entretenir le lit et les bras morts de la Garonne. Ainsi, dans son village de Saint-Martory, en Haute Garonne, un chantier délicat a été entrepris pour que les habitants apprivoisent la rivière au lieu de la redouter.

 

En Tarn-et-Garonne, à Bardigues, un jeune couple veut redonner vie à un château de famille. Caroline et Paul-Alexandre de Boisseson ont quitté Paris pour ouvrir cette maison de plaisance au public et proposer une évocation de l’art de vivre au XVIIIe siècle dans la région. Ils veulent aussi en faire un domaine agricole pionnier de la transition écologique et une vitrine pour les produits locaux.

 

Enfin, nous parcourons le canal de Garonne qui relie Toulouse à Bordeaux. Tombée sous le charme de cette voie d’eau, Nathalie de la Rivière a créé une plateforme de bateau-stop pour mettre en relation les randonneurs et les propriétaires de bateaux. Son périple va l’amener de Dieupentale jusqu’à Moissac, l’une des plus belles étapes du parcours.

 

Un film de Florence Troquereau et Emmanuel Roblin

Produit par Eclectic Production avec la participation de France télévisions