Dossier de presse
Télécharger la version PDF
L'Emission pour la Terre

Pas de promesses de dons,
des promesses d’actions ! 

 

 

Anne-Elisabeth LEMOINE, Nagui © Nathalie GUYONFace à l’urgence climatique, toutes les antennes de France tv se mobilisent pour un prime time exceptionnel en partenariat avec la fondation Nicolas Hulot. Celui-ci sera le grand témoin de l'émission. Lors de cette grande soirée en direct, Nagui et Anne-Élisabeth Lemoine, entourés de personnalités, d’associations et de Michel Cymes, Élise Lucet, Jamy, Hugo Clément et Frédéric Lopez, invitent les téléspectateurs à devenir acteurs du changement… Nous découvrirons comment des gestes simples, à la portée de tous et à réaliser en famille peuvent enrayer le dérèglement climatique programmé. Des reportages illustreront le propos. Sur le principe d’une consultation citoyenne, France 2 demande à ses téléspectateurs ce qu'ils sont « prêts à faire » en leur proposant d'accomplir au quotidien des gestes simples.

 

Mardi 15 octobre à 21.05 sur France 2

 

Une émission en direct sur France 2 présentée par Nagui et Anne-Élisabeth Lemoine.
Production : Brut, en partenariat avec la Fondation Nicolas Hulot. Avec la participation de Brut Nature et France Télévisions.


Ce programme sera également diffusé sur les antennes de TV5 Monde


#LemissionPourLaTerre

10 gestes pour la Planète

L’émission s’articulera autour de 10 gestes. Des gestes qui n’ont rien d’anodin puisqu’ils sont révélateurs des problématiques environnementales auxquelles nous devons faire face. 
Cette fois, pas de promesses de dons, mais des promesses d'actions : les Français, mais aussi les entreprises et les collectivités, seront invités à s’engager concrètement en faveur de l'environnement, via l'envoi de SMS et une application développée par les équipes de Brut Nature.

 

Les gestes


GESTE N° 1 : JE NE MANGE NI VIANDE NI POISSON AU MOINS UN JOUR PAR SEMAINE

80 % de la déforestation est liée aux élevages d’animaux. Les poissons sont menacés par la surpêche.

 

GESTE N° 2 : J’ACHÈTE DES FRUITS ET LÉGUMES DE SAISON

Hors saison, les fruits sont traités avec des pesticides et effectuent de longs trajets pour arriver dans nos assiettes. La France utilise 66 000 tonnes de pesticides par an et importe 40 % de ses fruits et légumes.

 

GESTE N° 3 : JE METS MON CHAUFFAGE À 19 °C MAXIMUM

30 % de l'émission de CO2 d’un foyer français provient de son chauffage. Abaisser la température permet de réduire l’empreinte carbone.

 

GESTE N° 4 : JE PLANTE DES FLEURS POUR LES ABEILLES

Si les abeilles disparaissaient, il faudrait dépenser 228 milliards d’euros pour éviter de voir la biodiversité s’effondrer.

 

GESTE N° 5 : JE DONNE DU TEMPS A UNE ASSOCIATION POUR LA NATURE

Sans les associations pour la nature, la pêche électrique serait toujours autorisée en Europe.

 

GESTE N° 6 : JE REMPLACE GOBELETS ET BOUTEILLES EN PLASTIQUE PAR UNE GOURDE

80 % de la pollution plastique des océans provient de la terre. Remplacer bouteilles et gobelets en plastique par une gourde contribue à la réduction de cette pollution.

France Télévisions s’engage à mettre en œuvre ce geste au sein de l’entreprise  

 

GESTE N° 7 : J’ACHÈTE MOINS DE VÊTEMENTS OU DE SECONDE MAIN

Chaque Français achète en moyenne chaque année 9,5 kg de vêtements par an soit 60 % de plus qu’il y a vingt ans.

 

GESTE N° 8 : JE VOYAGE SANS PRENDRE L’AVION PENDANT UN AN

L’avion représente 3,6 % des émissions de CO2 au niveau mondial.

 

GESTE N° 9: SI C’EST POSSIBLE, JE NE PRENDS PAS MA VOITURE POUR DES TRAJETS DE MOINS 3 KILOMÈTRES

En France, 30 % des trajets quotidiens sont inférieurs à 3 kilomètres 

 

GESTE N° 10 : JE VIDE ET TRIE MA BOÎTE MAIL

12 milliards de mails sont envoyés chaque heure dans le monde et une majorité d’entre eux n’est jamais lue. Très gourmand en énergie, si internet était un pays, il serait le troisième plus pollueur au monde.

France Télévisions s’engage à mettre en œuvre ce geste au sein de l’entreprise  

Sur les réseaux sociaux

Retrouvez l'ensemble des 10 gestes lors du prime !

Chaque geste présenté lors de la soirée sera porté à la connaissance des internautes sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter et Instagram) grâce aux témoignages de personnalités et de vidéos explicatives. 
Le public pourra s’engager sur des actions à mettre en place dans 
son quotidien afin de prendre soin de la Terre.

Sur Facebook, l’émission sera diffusée en Live et des sondages seront réalisés en simultané pour proposer à la communauté de s’engager sur des gestes concrets. Des sondages qui seront aussi accessibles au public en temps réel sur Twitter et Instagram.

Les internautes pourront ainsi participer en direct à l’émission via #LemissionPourLaTerre.

L’émission sera également disponible en direct sur la france·tv et accessible en replay dès la fin de sa diffusion TV.

Ce programme sera également diffusé sur les antennes de TV5 Monde

« L’Émission pour la Terre » : le teaser

TEASER L'EMISSION POUR LA TERRE

Citations des deux présentateurs

« France tv a le pouvoir extraordinaire de mobiliser les énergies et de s’adresser au plus grand nombre. L’écologie est devenue une préoccupation citoyenne, mais aussi et surtout une préoccupation du quotidien ! Quand je pousse mon Caddie, j’adopte une démarche citoyenne. »

Anne-Élisabeth Lemoine

 

« Ne rien faire me paraît extrêmement coupable ! L’intelligence de ce prime est de nous amener à nous demander ce que l’on peut faire ensemble, sans juger ce que chacun peut faire à son humble niveau. »

Nagui

Interview d’Anne-Élisabeth Lemoine et de Nagui

Fondation pour la Nature et l’Homme

30 ans d’éveil des consciences

Créée en 1990 par Nicolas Hulot, la Fondation pour la Nature et l’Homme œuvre
pour un monde équitable et solidaire qui respecte la Nature et le bien-être de
l’Homme. Partenaire de choix de L’Émission pour la Terre, la Fondation s’est donné
pour mission de proposer et d’accélérer les changements de comportements
individuels et collectifs, et de soutenir des initiatives environnementales en France
comme à l’international pour engager la transition écologique de nos sociétés.

 

« L’émission pour la Terre » proposée par France Télévisions intervient à un moment crucial dans la lutte contre le dérèglement climatique et la préservation de la biodiversité. Alors que les scientifiques alertent depuis des décennies, nous sommes aujourd’hui au point bascule et c’est l’ensemble de la société, des citoyens, au monde politique et économique qui doit prendre ses responsabilités. Si la Fondation Nicolas Hulot a souhaité s’associer à cette émission c’est justement pour porter cette exigence. S’associer à cette émission c’est rappeler que les citoyens ont le pouvoir, à travers leurs actions du quotidien, de réduire leur impact sur la planète, mais aussi de rappeler les devoirs d’agir des politiques et des entreprises. Nicolas Hulot aura à cœur de rappeler cet indispensable équilibre. » Samuel Leré, Responsable plaidoyer de la Fondation Nicolas Hulot.

Une production à la hauteur de l’engagement

Dans une idée de cohérence avec le message porté par L’Émission pour la Terre, la production met en œuvre tout un dispositif qui vise à limiter l’impact sur l’environnement de la réalisation de ce prime :

—    Des déplacements limités au train
—    Des tournages de sujets à l'étranger faits avec du personnel déjà sur place
—    Un tri sélectif des déchets systématique organisé par Les Joyeux Recycleurs
—    Un plateau éclairé par LED
—    Des badges et des cordons en matériaux recyclés
—    Un catering végétarien et de saison
—    Des fontaines à eau et 400 gourdes réutilisables pour les équipes et le public
—    Un hébergement des invités à proximité immédiate du Palais de Chaillot
—    Des déplacements en taxis exclusivement hybrides ou électriques
—    Des gobelets en carton réutilisables pour le café

 

Un décor végétal et écoresponsable

Dans la lignée d'un futur Paris végétalisé qui devrait accueillir une véritable coulée verte entre le Trocadéro et le Champ-de-Mars en 2024, L’Émission pour la Terre s’implante au Palais de Chaillot dans la continuité de cette volonté écologique

Conçu tel un plan d’urbanisme graphique, le décor récrée au sein du Palais de Chaillot un contexte urbain que le végétal vient investir. Cette composition asymétrique allie les formes géométriques à l’organique, les colonnes de marbres s’habillent de végétal, le sol se recouvre de liège, des lignes graphiques se dessinent en bambou. Cette empreinte végétale se prolonge donc au-delà des murs.

Au-delà de la forme, le décor se veut écoconçu, par l'usage de matériaux écoresponsables et le souci de sa recyclabilité et de son réemploi anticipé dès sa conception.