Dossier de presse - France tv contre l’homophobie
Télécharger la version PDF
France 2 – 25 nuances de doc

Pédale !

PÉDALES

À travers le récit personnel et les souvenirs intimes du réalisateur Sylvain Desmille, jeune gay confronté à l’homophobie, des années 1970 aux années 1990, ce documentaire autobiographique 100 % archives raconte de l’intérieur la construction d’une identité sexuelle entre 8 et 22 ans, à l’âge de tous les amours et de tous les possibles. Il donne à vivre la différence, une prise de conscience dans laquelle toutes les générations et chacun se retrouveront.

Pédale !Raconté à la première personne, en se fondant sur les expériences et les souvenirs du réalisateur Sylvain Desmille, ce documentaire 100 % archives nous plonge dans l’intimité d’un jeune gay confronté à l’homophobie.

Enfant de la génération X, c’est-à-dire trop jeune pour avoir pu être un héros de la révolution sexuelle des années 1960-1970, il découvre, adolescent, la sexualité quand commence l’épidémie de sida et le retour d’un certain ordre moral. Pédale !

En nous plongeant dans la tête et l’intimité d’un jeune garçon, puis d’un adolescent, au travers des images miroirs véhiculées par la télévision, ce film d’un genre nouveau analyse comment se découvre, se construit, se réalise et s’incarne une identité sexuelle. Entre ligne de faille et ligne de force, de combat personnel en combat collectif, droit à la différence et à l’indifférence, il montre comment l’insulte publique « Pédale ! » est devenue le titre de gloire des anonymes.

PÉDALES

Historien et anthropologue de formation, Sylvain Desmille a collaboré à plusieurs revues et journaux (Gay Pied, Digraphe, Le Monde diplomatique).
Il œuvre dans le documentaire à partir de 1996, d’abord en qualité d’auteur – L’Art du ring (1997, France 3), Le Cirque du Soleil (Arte, 1999), Technostory (la chaîne Histoire, 2004) –, puis d’auteur-réalisateur – Beat Generations (France 4, 2004), Ateliers d’artistes (France 3, 2007). Scénariste de Marion et la Bénéventine, nouvelle forme de spectacle muséal, il développe à partir de 2006 une réflexion sur la fiction documentaire – La VRépublique, chronique d’une naissance agitée (LCP, 2008), Fierté Gay (Planète, 2010) et, surtout, Le jour où la Terre s’arrêta : 1962, la crise des missiles de Cuba (Public Sénat, 2015) –, en privilégiant le regard de ceux qui d’ordinaire subissent l’histoire. Mais ce sont dans les films My American (Way of) Life (LCP, 2015) et My American Way of War (Toute l’Histoire, 2016) que l'interaction entre la grande et la petite histoire permet de donner à vivre l’histoire américaine de 1918 à 1989. Toutes ces thématiques s’entrecroisent et les documentaires dialoguent les uns avec les autres pour former une œuvre.

Après l’attentat, réflexion sur la reconstruction sur le long terme des victimes d’attentats, a été diffusé sur LCP en novembre 2016. Révolutions sexuelles : le droit au plaisir et Révolutions sexuelles : réinventer l’amour (2 x 60 min pour Arte, diffusé en prime time en 2018) interrogent la question du rôle de la sexualité dans la conscience individuelle et collective comme processus de transformation sociale et sociétale. On retrouve ce souci d’analyse dans la publicité hommage qu’il a réalisée en 2019 pour le café Grand’Mère et surtout dans son dernier film, Pédale (60 min, France 2, 2019), documentaire autobiographique qui interroge la construction de l’identité sexuelle.

Plus d'informations sur le blog de Sylvain Desmille

France 2 est fière de proposer l’espace de documentaire 25 nuances de doc ! Ce rendez-vous propose chaque mardi des films uniques, français, européens ou d’ailleurs, des films inédits ou anciens. Son ambition est de célébrer le cinéma documentaire avec des œuvres singulières et fortes, pour donner à voir un monde tout en nuances.