Communiqué du 24 décembre 2018

Télécharger la version PDF
©YAMI 2_VE REPUBLIQUE_Photo de la Constitution 01

EVENEMENT DOCUMENTAIRE

« Ve République, au cœur du pouvoir »

Mardi 15 janvier à 21 heures

france 2
INÉDIT

Ve République, au cœur du pouvoir

France 2 crée l’événement en ce début 2019 pour accompagner le 60ème anniversaire de la Ve République.

La diffusion de « Ve République, au cœur du pouvoir » constitue la clé de voûte de cette mobilisation d’antenne d’envergure, qui s’inscrit dans la droite ligne de la stratégie éditoriale de France 2, visant à proposer régulièrement en première partie de soirée de grands documentaires à vocation historique.

franceinfo canal 27 sera pleinement partie prenante de cette opération.

Le dispositif mis en place par les équipes du numérique et de france.tv éducation permettra de donner encore plus d’impact - sur tous les écrans et sur le terrain - à cette immersion, au cœur du pouvoir, dans l’histoire et les enjeux contemporains de la Ve République.

 

Séparation

 

DOCUMENTAIRE INÉDIT

 

La Ve République racontée par ceux qui l’ont faite et vécue :

- Trois anciens présidents de la République
- Huit anciens Premiers ministres
- Quatre présidents du Conseil constitutionnel
...

 

La Ve République a soixante ans. Soixante années marquées par des batailles politiques, des conflits sociaux, des interventions militaires et des vagues de terrorisme. Du général de Gaulle à Emmanuel Macron, les huit présidents ont affronté des crises similaires. Chacun y a fait face dans son style, mais avec la même Constitution. Comment ont-ils usé des pouvoirs à leur disposition ? Anciens présidents et Premiers ministres racontent pour la première fois comment ces crises se vivent « au cœur du pouvoir ».

 

Séparation

 

RÉSUMÉ DU FILM 

Le retour au pouvoir du général de Gaulle, l’indépendance de l’Algérie, Mai 68, la mort de Georges Pompidou, le duel Giscard-Chirac, l’alternance de 1981, la première cohabitation, la guerre du Golfe, la dissolution manquée de Chirac, la vague terroriste de 2015 et, bien sûr, les grandes crises sociales que tous ont affrontées : « Au cœur du pouvoir » raconte ces soixante ans d’histoire de la Ve République qui voient chaque président affronter les même types de crises.

Exceptionnellement, trois anciens chefs d’État : Valéry Giscard d’Estaing, François Hollande et Nicolas Sarkozy ont accepté de faire le récit de leur présidence, de raconter ces heures où ils sont seuls à décider, lorsque tout peut basculer.

Huit anciens Premiers ministres, quatre présidents du Conseil constitutionnel, une dizaine de ministres régaliens livrent les secrets de ces moments de tension intense quand, dans la solitude de l’Élysée, chaque Président écrit la grande histoire. Tous finissent par s’interroger : la Ve République a-t-elle encore un avenir ?

 

Séparation

 

NOTE D'INTENTION DE RÉALISATION

La Ve République fête ses soixante ans, au moment même où elle est le plus contestée. Cet anniversaire permet de mettre en perspective cette Constitution et l’exercice du pouvoir qui s’y attache. Il était donc temps d’exposer ce qui fait l’originalité de la Ve République : l’extrême concentration des pouvoirs dans les mains d’un seul homme. Du général de Gaulle à Emmanuel Macron, quelles furent les crises qu’ils durent affronter, et comment, dans ces moments de grande solitude, les ont-ils ou non résolues.

Nous avons tout de suite opté pour un récit fortement incarné, c’est-à-dire que l’Histoire se raconte par le témoignage direct de ceux qui l’ont faite et vécue. Trois présidents de la République, huit Premiers ministres, des ministres régaliens et des conseillers ont apporté au film leur récit, leur vision, leur subjectivité : les hommes et les (trop rares) femmes qui furent au cœur de l’exercice du pouvoir pouvaient-ils avoir un regard distancié, comparatif, à la fois témoignant et analysant ? Un regard pour l’Histoire.

Nous avons été très surpris par l’envie qu’avaient ces hommes et femmes politiques de se confronter à l’exercice, d’oser affronter un bilan tout en s’inscrivant dans une histoire longue, dont ils ont hérité et qu’ils ont façonnée. Au total trente-deux entretiens, introspectifs, fouillés, denses, dépassant souvent les deux heures chacun. Nous avons été encore plus surpris de constater à quel point chaque récit s’emboîtait, chacun dans son temps bien sûr. Mais, sans gommer les différences culturelles qui cristallisent la vie politique française, il est vite devenu évident qu’avoir exercé le pouvoir exécutif à son plus haut niveau donne à chacun une hauteur de vue assez convergente.

Nous avons veillé à n’en tirer aucune leçon, afin que chacune et chacun puisse faire son propre jugement. Le commentaire est là pour poser les éléments factuels permettant aux téléspectateurs d’appréhender rapidement le contexte et les faits, appuyé sur des archives et des photographies.

Nous avons également choisi d’axer le récit, non pas sur une histoire exhaustive de la Ve République, ce qui aurait nécessité des heures et des heures de film, mais - soixantième anniversaire oblige - sur une question très simple : comment le pouvoir exécutif utilise la Constitution pour affronter et résoudre les crises que le pays affronte ? Qu’elles soient politiques, sociales, militaires, diplomatiques ou institutionnelles, chaque crise a été jusqu’à présent dénouée grâce à cette Constitution, à la fois solide et plastique. C’est l’un des paradoxes de ce court texte, à peine trente-cinq pages, qui régit depuis soixante ans la vie démocratique française...

La question se posait ensuite de l’organisation du récit. Nous avons opté pour un récit chronologique, qui permet de bien se repérer, mais avec la volonté de ne pas rentrer dans une chronique des septennats ou des quinquennats. Pour cela, nous avons construit des mouvements thématiques, permettant de circuler dans le temps comme sur les sujets relatifs au feu nucléaire, à la guerre, au terrorisme ou encore à la maladie des présidents. Pour la mise en forme de ce film nous avons fait le choix de ne pas coloriser les archives en noir et blanc afin de mieux appréhender le passage de ces soixante années. Du 35 millimètres noir et blanc à l’arrivée de la couleur, de la vidéo des années 1980 à l’image numérique, ces contrastes donnent à l’ensemble des archives, certes un aspect disparate, non unifié, mais renforce l’impression de documents authentiques et d’une évolution perceptible du temps.

La mise en image des entretiens posait également des questions de mise en scène. Là encore un choix simple : celui de rendre claire la parole, sans effet de style venant perturber le témoignage. Nous avons choisi de tourner avec des caméras Red Scarlet, que j’utilise sur les tournages de mes longs-métrages, avec une lumière donnant un rendu plus modelé, un léger grain et des contrastes plus affirmés qu’une image télé classique. Une image de cinéma en somme pour un projet documentaire pensé dès l’origine comme patrimonial. Nous avons utilisé des focales donnant à la fois une vraie présence aux intervenants et une perception des lieux dans lesquels s’exerce le pouvoir exécutif.

La voix-off a été confiée à Denis Podalydès. C’était important d’avoir un grand comédien, jouant avec toutes les subtilités de sa voix, pour être le narrateur de ce grand récit et convier le téléspectateur à partager notre histoire contemporaine.

Plus que jamais les Français ont besoin de réfléchir ensemble, au même moment, à ce qui fait la loi organique qui organise le pacte national. Trois heures de documentaire ne sont pas de trop pour remplir cet objectif de service public.

- Gabriel Le Bomin

 

Séparation

 

FILMOGRAPHIE DE GABRIEL LE BOMIN

Long-métrages cinéma
Libres
(2019 en préparation) avec Lambert Wilson, Isabelle Carré
Nos Patriotes (2017) avec Marc Zinga, Alexandra Lamy, Louane Emera, Pierre Deladochamps
Insoupçonnable (2010) avec Charles Berling, Laura Smet, Marc-André Grondin
Les Fragments d’Antonin (2006) avec Grégori Derangère, Anouk Grinberg, Niels Arestrup
nommé pour le César du meilleur 1er film (2007)
nommé pour le prix Louis-Deluc 1er film (2006)

Fictions télévision
Tout contre elle (2018 – 90’ Arte) avec Sophie Quinton, Patrick Timsit
Mon cher petit village (2014 - 90’ – Arte), avec Laurent Stocker, Katia Rieman

Documentaires (sélection)
Ve République, au cœur du pouvoir (2018 – 2X90’ – France 2)
Valéry Giscard d’Estaing, les confidences d’un président (2016 – 100’ – France 3)
Bruno Le Maire, l’étoffe du héros ? (2016 – 52’ – France 3)
Schloesing, un français Libre (2014- 26’- Histoire)
Collaborations (2013 – 2 X 52’ – France 3)
Guerre d’Algérie, la Déchirure (2012 – 2 X 52 ‘ – France 2)
sélectionné pour le prix « Europa », meilleur documentaire européen, Prix TV5 festival du documentaire méditerranéen
Les Francs-Maçons et le pouvoir (2009 – 52’ – France 5)
Histoire de l’Armée française (2006 - 2 X 52’- France 5)
Histoire de la France Libre (2000 - collection musée des Invalides)

Court-Métrages (sélection)
L'Occupant (2008 – 15') sélection officielle Cannes 2009, programme Unifrance
Prélude (2003 - 5’) - distribué en salles par Gaumont et Pathé
Grand Prix Oxford du scénario

Le Puits (2001 19’) 24 prix nationaux et internationaux dont 2 “Lutins du court-métrage”

Formation
Ipotesi Cinéma, école italienne basée sur la tradition du néo-réalisme, dirigée par le cinéaste Ermano Olmi

 

Séparation

 

DISPOSITIF FRANCE INFO

Franceinfo canal 27 propose une soirée spéciale le vendredi 18 janvier de 22H à minuit.
Deux heures d’échange et de débat en plateau avec de nombreux invités pour comprendre ce modèle politique qui régit notre société depuis 60 ans.

Présenté par Julien Benedetto
Diffusion d’extraits du documentaire et de modules réalisés par France tv éducation.

France Info

 

Séparation

 

DISPOSITIF NUMÉRIQUE

Cette soirée sera accompagnée d'un dispositif numérique, permettant de prolonger la mobilisation sur les réseaux sociaux et sur France.tv. Des extraits du documentaire, des formats originaux seront publiés, en amont, pendant et après les diffusions, sur les interfaces numériques de France 2.

 

Séparation

DISPOSITIF FRANCE TV ÉDUCATION

A partir du documentaire Ve République, au cœur du pouvoir, France tv éducation propose une collection de dix modules pédagogiques d’une durée moyenne de 5 minutes qui retrace les grandes étapes de la Ve République. Ces modules, accessibles sur le site https://education.francetv.fr/ et à disposition du grand public, utilisent des archives commentées pour introduire chaque sujet, puis laisse la parole aux intervenants prestigieux (anciens présidents et ministres) présents dans le documentaire. Ils sont une sorte de matière augmentée sur les sujets les plus essentiels du documentaire et offrent aux enseignants et aux lycéens un complément des cours d’histoire à travers l’accès à une matière première synthétique et vivante : l’histoire de France racontée par ceux qui l’ont faite.

Pour donner la parole aux lycéens et leur permettre d’échanger sur le rôle du président de la République dans la Ve République, France tv éducation organise aussi le 15 janvier un débat au siège de France Télévisions à partir des modules pédagogiques du documentaire « Ve République, au cœur du pouvoir ».

France tv éducation

 

Cliquez sur l'image ci-dessous pour regarder le trailer du documentaire

[EXTRAIT] « Ve République, au cœur du pouvoir »

  • Valéry Giscard d'Estaing
  • Nicolas Sarkozy
  • François Hollande
  • Charles de Gaulle
  • François Hollande et le public
  • Constitution