Communiqué du 28 mai 2019

Télécharger la version PDF
INFRAROUGE

INFRAROUGE PRÉSENTÉ PAR MARIE DRUCKER

SANS RÉSEAU

Mardi 25 juin 2019 à 23h20

france 2

INFRAROUGE

"SANS RÉSEAU"

Perché dans les Pyrénées ariégeoises, à la lisière de la frontière espagnole, le village d’Ustou est une zone blanche, ou plutôt un “trou noir” ; une partie du territoire où les réseaux mobiles y sont inexistants, et où les connexions internet sont rares. Au coeur de cette zone blanche, une petite bande d’ados perdus dans la montagne, rêve d’être enfin connectée, pour vivre à la même vitesse que tous les autres jeunes de leur âge... Teddy, Pierre et Dali galèrent au quotidien pour trouver un peu de réseau. Mais les choses s’apprêtent à changer… Une antenne sera bientôt installée. Sans réseau propose une immersion dans les vestiges d’un monde voué à s’éteindre définitivement.

 

Quartier impopulaire

 

L'HISTOIRE

Teddy, Pierre et Dali galèrent au quotidien pour trouver un peu de réseau. Pour tuer le temps, ils

 parcourent ensemble la montagne en quête d’aventures et refont le monde. Évidemment, les deux garçons sont amoureux de la jeune fille... et ils ont bien du mal à le cacher.

 Les ados ont aussi entendu parler d’une vieille femme qui vit seule, au coeur de la forêt. Ils rêvent d’aller la voir mais n’ont toujours pas trouvé le courage. Ils ont finalement accepté d’aller à sa rencontre, sous l’oeil de notre caméra.

 

Electro-hypersensible, Elisabeth a passé les dix dernières années de sa vie à fuir les ondes avant de trouver enfin un peu de quiétude dans les environs d’Ustou. Elisabeth est un personnage fascinant et déroutant : d’une voix douce, elle égrène les mille et une expériences douloureuses qui ont ruiné son existence. Son récit est aussi glaçant que bouleversant : le jour où elle a identifié la source de ses maux, Elisabeth a su qu’elle allait devoir tourner le dos à notre siècle pour survivre. Mais ses efforts aujourd’hui risquent de s’avérer insuffisants. La pose d’une antenne dans le village va de nouveau mettre sa vie en péril et la condamner à l’errance. Pour survivre, elle va devoir trouver un nouveau refuge.

 

Tout aussi singulière est la situation dans laquelle vit Viollette, « la princesse enfermée dans sa prison

 dorée » que les jeunes iront aussi rencontrer. Electro-hypersensible elle aussi, Viollette ne sort plus de chez elle depuis six ans. Alors que nos jeunes gens passent la plupart de leur temps ensemble, cette ado du même âge vit dans la solitude la plus complète, cloîtrée à seulement quelques kilomètres de chez eux.

 

Ces deux rencontres permettront à nos trois ados de comprendre que le monde connecté auquel ils

 aspirent n’est pas seulement l’eldorado qu’ils fantasment, que le fait de vivre dans une zone coupée des ondes peut aussi être une vraie chance, un mode de vie différent.

 Pourtant, quoi qu’il arrive, l’antenne sera bientôt installée. Nous capterons les derniers instants

 d’isolement du village, à l’excitation des dernières heures d’attente, aux regards de Pierre, Dali et Teddy lors de sa mise en service… En ce sens, ce film documente véritablement un mode de vie en voie de disparition. 

 

Quartier impopulaire

 

NOTE DES AUTEURS

Une zone blanche, c’est un “trou noir” ; une partie du territoire, majoritairement rurale, où la fracture numérique prend tout son sens : les réseaux mobiles y sont inexistants, et les rares connexions internet, un luxe instable. Ces zones blanches ne seront bientôt plus qu’un lointain souvenir... C’est en tout cas le souhait du Gouvernement, qui investit massivement pour que l’ensemble du territoire français soit bientôt complètement “couvert”. Les choses s’apprêtent donc à changer… Mais l’arrivée du tout numérique dans ces espaces reculés va-t-elle pour autant améliorer la vie des habitants ? Vont-ils perdre ou gagner quelque chose en rejoignant notre monde hyper-connecté, en marge duquel ils ont vécu jusqu’à présent ? Sans réseau propose un regard tendre et poétique sur l’intimité de ces derniers “déconnectés”, qui ne devraient plus tarder à rejoindre le réseau, qu’ils le veuillent ou non… Il y a quelque chose de magique et de fascinant à Ustou. Perché dans les Pyrénées ariégeoises, à la lisière de la frontière espagnole, le village a tout d’un bout du monde. La vie de ses habitants peut sembler surréaliste, tant elle est loin du quotidien de la majorité des Français ; si loin qu’on a parfois l’impression d’évoluer en pleine science-fiction. Est-ce à cause de la brume qui recouvre souvent la vallée ? Ou bien de la menace omniprésente des ours qui rôdent dans les forêts environnantes ? Ou tout simplement parce que là-bas, il est impossible d’utiliser les téléphones portables dont nous sommes devenus si dépendants ? Une seule certitude : Ustou est le cadre idéal pour raconter une histoire pleine d’aventures et de mystères. Celle d’une petite bande d’ados perdus dans la montagne, qui rêvent d’ être enfin connectés, pour vivre à la même vitesse que tous les autres jeunes de leur âge...

 

Quartier impopulaire

 

BIOGRAPHIES DES AUTEURS

ROMAIN QUIROT

Réalisateur et scénariste, commence sa carrière dans la réalisation de clips musicaux et de films publicitaires. Avec Antoine Jaunin, il réalise le documentaire Un jour peut-être, salué par la critique. Il est aussi à l’origine de plusieurs courts-métrages dont Juste avant l’aube, un projet personnel projeté dans de nombreux festivals aux quatre coins du monde.
En 2014 Romain Quirot remporte successivement le Grand Prix du Jury du Nikon Festival avec Un vague souvenir, diffusé sur Canal+ et le prix Audi Talents awards avec Le dernier voyage de l’énigmatique Paul W.R, un film de science-fiction décalé et poétique projeté en avant-première mondiale au prestigieux festival de Tribeca à New-York en avril 2016. Depuis, le film a remporté de nombreux prix et a été sélectionné dans plus d’une trentaine de festivals internationaux.
Romain développe actuellement son premier long-métrage. En 2017 a été publié aux éditions Nathan le premier tome de la trilogie Gary Cook,  co-écrit avec Antoine Jaunin. Le tome 2 est sorti en juin 2018.

 

ANTOINE JAUNIN

Antoine Jaunin est journaliste. Il a été pigiste culture-médias durant plusieurs années (Midi Libre, L’Obs, Direct Montpellier…), avant d’évoluer vers le journalisme territorial pour raconter le quotidien des habitants de Seine-Saint-Denis.
Il développe en parallèle le documentaire Un jour peut-être avec Romain Quirot, diffusé sur Canal Play.  En 2017 a été publié aux éditions Nathan la trilogie  Gary Cook, co-écrit avec Romain Quirot. Le tome 2 est sorti en juin 2018.

 

SANS RESEAU • Trailer ci-dessous (cliquez sur l'image) :

 

FTV