Communiqué du 04 avril 2018

Télécharger la version PDF
Monsieur Kubota

25 NUANCES DE DOC

Monsieur Kubota

Mardi 24 avril 2018 à 0h50

france 2

25 NUANCES DE DOC

Monsieur Kubota

 

sep

Résumé :

Monsieur Kubota mène des recherches sur les méduses immortelles. Il pense découvrir ainsi comment l’homme peut devenir éternel.

Monsieur Kubota, à travers ses recherches, veut croire en l’éternité, parce qu’au fond il a peur, très peur, de la mort. Il a donc décidé de ne pas mourir.

 

sep

 

Note d'intention des réalisateurs :

Les Turritopsis dohrnii, les méduses immortelles que Shin Kubota observe, sont des êtres qui obligent l’homme à se poser des questions sur l’existence, sur la vie, sur la connaissance.

Monsieur Kubota est donc en sorte un gardien de l’immortalité.

Ce biologiste a choisi comme animal de compagnie de minuscules méduses qui vivent dans une burette. C’est un homme solitaire qui défie le dépérissement en faveur de la transformation.

Monsieur Kubota est pour nous un archétype. L'archétype de l'être humain abandonné à lui-même, à la recherche d'un sens, d'un appui. La recherche scientifique comble le vide qu’il ressent, peu importe si l'histoire qu'il se raconte est fausse, peu importe s'il n'arrivera jamais à découvrir l'immortalité pour l'homme. La quête est sa stratégie de survivance.

Sa solitude est notre point de départ. Nous avons décidé de pousser les limites de son isolement, jusqu’à l’écarter complètement du monde des humains. On pourrait dire que le film se déploie vers une forme d'existence où la nature et les animaux auraient réoccupé l'espace que les hommes s'étaient accordés pendant une courte parenthèse. Nous avons transformé Kubota en ce que lui-même semble souhaiter quand il dit « la nature est si belle, quel paix on aurait si l’homme disparaissait » : nous avons voulu que le film le représente presque comme s’il était le dernier homme sur Terre.

Pourtant il dit étudier l’immortalité des méduses pour aider l’homme à vivre éternellement. C’est un paradoxe merveilleux : l’homme qui rêve d’un monde de paix, sans l’être humain, étudie l’immortalité.

Nous sommes tous très attachés à l’humanité. Nous avons un profond amour pour nos semblables et bien sûr nous ne voudrions pas que la race humaine disparaisse, mais nous saisissons la beauté de ce paradoxe (jusqu'à le transformer en image à la fin du film), parce que nous aimons cette image de paix, cette image où les humains et Kubota lui-même auraient disparus pour laisser la place à un monde sauvage et libre.

Kubota a peur de mourir, plus que n'importe qui. Et quand il parle de l'extinction de l'espèce il ne parle pas de lui-même, face à son angoisse de mort.

Nous avons fait en sorte que, dans le film, il incarne toutes nos peurs. Les nôtres, celles du spectateur. Qu'il soit un miroir de la difficulté que nous avons à trouver un sens à notre existence.

Ce film est écrit, en partie, pour les exorciser.

 

sep

 

Biographie des réalisateurs :

Anush Hamzehian (1980) et Vittorio Mortarotti (1982) sont un duo de réalisateurs et artistes.

Ils réalisent des documentaires, sélectionnés lors des festivals internationaux tels que le Marseille Primed et Filmer le Travail de Poitiers, l'Ushuaia SHH et des installations vidéo-photographiques, exposées notamment au Maxxi de Rome, à la Blue Project Foundation de Barcelone et au Casino de Luxembourg.

Le film "L'Académie de la Folie" a reçu l'Étoile de la Scam en 2016.

"Monsieur Kubota" a été réalisé avec l'aide de l'Institut Français et de la Bourse Brouillon d'un Rêve de la Scam.

 

 

sep

 

25 NUANCES DE DOC

France 2 est fière de proposer un nouvel espace documentaires : « 25 nuances de doc » ! Ce nouveau rendez-vous propose chaque mardi des films uniques, français, européens ou d’ailleurs, des films inédits ou encore anciens. Son ambition est de célébrer le cinéma documentaire, avec des œuvres singulières et fortes, pour donner à voir un monde tout en nuances.