Temps fort

Télécharger la version PDF
Democratia

Algérie, quand la République abdiqua

Magazine géopolitique et histoire en Méditerranée présenté par Anna Francesca Leccia

  • Documentaire et débat

  • Inédit - 52 min.

  • Mardi 4 juin à 20h45

  • Sur France 3 Corse Via Stella

"Democratia" revient sur la Guerre d'Algérie, dans le cadre d'une soirée spéciale, ce mardi 4 juin à partir de 20h45 sur Via Stella

Democratia revient sur la guerre d'Algérie ce mardi à 20h45, à travers un documentaire intitulé "Algérie, quand la République abdiqua" et un débat sur la "guerre subversive" et l'usage de la torture, dans le cadre d'une soirée spéciale consacrée à ce conflit, période sombre de l'histoire française contemporaine.

Democratia, épisode 9, "la guerre d'Algérie", ce mardi 4 juin à 20h45 dans le cadre d'une soirée spéciale

DemocratiaLe documentaire : "Algérie, quand la République abdiqua"
Écrit et réalisé par Edoardo Malvenuti - 26 minutes
Collection "Les échos de l'Histoire"

Résumé : Les dirigeants de la IVe République ont laissé les chefs militaires instaurer en Algérie le règne de l’arbitraire et de la torture, au nom de la raison d’État et de la nécessité de gagner la guerre, coûte que coûte.
Pour l’Algérie française, les politiques ont décidé d’abdiquer progressivement leur pouvoir en faveur de l’armée. Mais les militaires ont fini par se retourner contre leur “maître”.
On assiste alors à un dangereux renversement : c’est aux généraux d’imposer leurs méthodes brutales au pouvoir civil jusqu’au coup d’État qui cause la fin de la IVe République et le retour au pouvoir du général De Gaulle.

Le débat
En compagnie de ses invités, Anna Francesca Leccia abordera les thèmes de la "guerre subversive" et de la justification de la torture dans les sociétés démocratiques.

Les invités :

  • Denis Leroux, doctorant à la Sorbonne sous la direction de Raphaëlle Branche. 
  • Michel Terestchenko, philosophe, spécialiste de philosophie morale et politique. 

La soirée se poursuit avec la diffusion de 2 documentaires :

empreinte21.35 La bataille d'Alger, l'empreinte
Documentaire réalisé par Cheikh Djemaï (2018 - 52min)
À partir d'interviews de personnalités de l'époque, d'archives et d'images du film, Cheikh Djemaï revient sur l'histoire du tournage de "La bataille d'Alger", l'émotion qu'il a suscitée en France lors de sa sortie et "l'empreinte" que ce film témoignage laisse dans l'Histoire. 
Ce film  est né d'une rencontre en 1965 entre Gillo Pontecorvo et Yacef Saadi ex-commandant du FLN d’Alger, condamné à mort, gracié en 1958 par De Gaulle, qui, à l'indépendance, créée la 1ère maison de production algérienne "Casbah films". Dès lors, pendant 6 mois, Gillo Pontecorvo se plonge dans les archives de police, interroge des vétérans des 2 camps, recueille les souvenirs de Saadi et obtient l’autorisation de filmer sur les lieux même de la bataille d’Alger. Dans son film, les comédiens sont, pour la majorité, non professionnels comme par exemple Yacef Saadi, qui joue son propre rôle, ou Ali-la-Pointe, interprété par Brahim Hadjaj, un jeune berger analphabète repéré sur un marché.
Coproduction France 3 Corse Via Stella / Label Vidéo

23.00 Des soldats à la caméra, Algérie 1954-1962soldats
Documentaire écrit et réalisé par Jean-Pierre Bertin-Maghit (2018 - 52min)
Le réalisateur a choisi d'adapter son livre "Lettres filmées d'Algérie, Des soldats à la caméra (1954-1962)", paru aux éditions Nouveau Monde en 2015. 
Le premier intérêt de ce documentaire est d'aborder la guerre d'Algérie à hauteur d'hommes, essentiellement avec des appelés du contingent, son objectif le plus important étant de révéler l'expérience vécu au quotidien et ce, 60 ans après le très ambigu « Je vous ai compris » du Général De Gaulle.
En faisant réagir des soldats cinéastes amateurs à leurs propres films, le deuxième intérêt est de questionner les images produites par rapport au vécu évoqué : en quoi révèlent-elles certains détails, font-elles écho à tel ou tel événement, comment peuvent-elles travestir certains sentiments, en ressusciter d'autres, des décennies plus tard ? Au-delà de l'Algérie, ce documentaire interrogera la forme des films d'amateur et la manière dont la mémoire revient par le prisme de l'image.
Coproduction France 3 Corse Via Stella /  La chambre aux fresques