Dossier de presse
Télécharger la version PDF
Tournoi des 6 Nations 2019

Le Tournoi masculin

Rugby - Tournoi des Six Nations 2019

Le Tournoi masculin en intégralité et en exclusivité sur France 2

Tous les regards seront, cette année encore, tournés vers le XV de France, qui peine toujours à sortir d’une succession de défaites. Après avoir perdu huit de leurs onze rencontres en 2018, avec notamment un échec historique face aux Fidjiens lors de la Tournée d’automne, et à moins d’un an de la Coupe du monde au Japon, les Bleus auront fort à faire lors de ce Tournoi pour reconquérir le cœur des Français. En cette année impaire, sur les cinq matches disputés, les hommes de Jacques Brunel se déplaceront en Angleterre, en Irlande et en Italie.

 

Les commentateurs

Matthieu Lartot et Fabien Galthié commenteront neuf des quinze matches du Tournoi, accompagnés de la nouvelle journaliste Cécile Grès, pour les interviews en bord de terrain lors des matches du XV de France.

Les commentaires des autres rencontres seront assurés par Laurent Bellet et Jérôme Cazalbou, ainsi que par Jean Abeilhou et Sylvain Marconnet.

Trois questions à Fabien Galthié

Quelles sont les chances françaises ?

Si la France réalise des performances de standing, ce qui reste envisageable, elle gagnera une confiance considérable et pourrait bien retrouver les sommets de la hiérarchie mondiale. On ne peut jamais deviner quelle sera la forme du moment à la veille d’une grande compétition. Je parle de la forme psychologique aussi bien que rugbystique. On ne sait jamais rien de sûr à l’avance. À ce titre, les premiers matches donneront le ton pour la suite de la compétition.

Le passé nous a démontré à plusieurs reprises qu’il y avait parfois des changements de statut, avec des équipes qui tombent de leur piédestal et d’autres qui renaissent de leurs cendres. La France réalisera une bonne performance si elle remporte ses deux matches à domicile contre le pays de Galles et l’Écosse, ainsi que son match en Italie.

 

Qui seront les leaders de l’équipe ?

Plusieurs jeunes talents ont pointé le bout de leur nez cette année : je pense notamment à Julien Marchand, le talonneur du Stade Toulousain, et au deuxième ligne de Clermont-Ferrand Arthur Iturria, qui a été très bon lors de la Tournée d’automne. Antoine Dupont, le demi de mêlée toulousain, s’est également montré très performant, tout comme le trois-quarts centre du Stade Français Gaël Fickou et l’ailier du Racing 92 Teddy Thomas. Au fil du Tournoi, nous verrons sans doute d’autres joueurs se révéler.

 

Quel est votre sentiment sur les autres équipes de ce Tournoi ?

L’Écosse ne compte que deux équipes professionnelles de rugby, mais le pays optimise au maximum son potentiel. Leur XV est emmené par Stuart Hogg, toujours nommé parmi les meilleurs joueurs du Tournoi.

À ce jour, l’Irlande est sans conteste la meilleure nation du monde, sans oublier les All Blacks. Ses joueurs n’ont perdu qu’un match sur douze cette année, face à l’Australie, et sont auteurs d’un Grand Chelem en 2018. Ils sont en progression depuis une dizaine d’années et font figure de grand favori.

L’Angleterre a dominé le Tournoi en 2016 et 2017 mais sort d’une année 2018 difficile. Les passages à vide sont néanmoins parfois utiles pour se remettre en question et se relancer. De toutes les façons, le XV de la Rose jouit d’un potentiel hors norme dont il faut se méfier. Avec l’Irlande, c’est l’autre grand favori du Tournoi.

XV/15, le magazine de France 2

Chaque week-end de compétition, depuis le stade où se jouera le match, Cédric Beaudou et Raphaël Ibañez présenteront le magazine XV/15, afin de décrypter et débriefer les enjeux des différentes rencontres.

Le calendrier

  • calendrier masculin 1
  • calendrier masculin 2