Temps fort

Télécharger la version PDF

Spécial police

mercredi 17 avril après le Soir 3

Maud de Bohan

Ce mois-ci Maud de Bohan propose deux enquêtes sur une profession qui, parfois, est  encensée, mais souvent attaquée, la Police. Nos équipes ont investi deux univers de la corporation : celui de la Brigade de Protection des Mineurs et le commissariat de police de Nanterre. Elles nous livrent l'univers et le quotidien de chacun de ces services. 

 

Plongée dans le rythme effréné de la Brigade de Protection des Mineurs. Une enquête de  Laurence Barbry, Veit Blumlhuber et Lisa Dubos

Immersion au cœur de la Brigade de Protection des Mineurs. C'est ce service qui a inspiré et accueilli la réalisatrice Maïwenn pour son film "Polisse".

Cette enquête inédite nous plonge au coeur de la brigade centrale de la police judiciaire de Paris, implantée au 36 rue du Bastion (le nouveau siège de la PJ).

Depuis 10 ans, aucune caméra de télévision n'avait été acceptée au sein de cette brigade, la seule à pouvoir accueillir du public 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24. 

Que ce soit sur des enquêtes de terrain ou de l'infiltration et investigation sur la toile afin de traquer les cybercriminels, soixante-dix  policiers, dont une majorité de femmes, sont mobilisés H24. Ils témoignent de leur quotidien, de leurs investigations, de leur engagement total et sans concession contre toute forme de crimes et délits perpétrés à l’encontre des enfants.

Maltraitance et inceste pour la section intrafamiliale, proxénétisme, disparition, pédopornographie pour les groupes de la section opérationnelle. Aucun enquêteur n'intègre la Brigade de Protection des Mineurs par hasard. Pour en faire partie, tous les postulants doivent effectuer un stage de plusieurs semaine afin de conforter leur souhait mais aussi de vérifier s'ils ont la capacité d'endurer les difficultés psychologiques des affaires qui y sont traitées. Ensuite, ils reçoivent une formation sur la façon de recueillir la parole de l'enfant, quel que soit son âge. 

 

24 heures au commissariat de NanterreUne enquête d’Aude Blacher et Louise Simondet

La Police remplit trois missions prioritaires et fondamentales : la protection des personnes et des biens, la police judiciaire, le renseignement et l'information. Comment ces missions sont-elles assurées au quotidien ? Aude Blacher et Louise Simondet ont été  accueillies plusieurs jours au sein du commissariat de Nanterre, dirigé par le commissaire Michel Chaballier. Un territoire mixte avec des zones résidentielles, un immense campus universitaire et des quartiers prioritaires. Dans chacun de ces périmètres, des enjeux de sécurité différents et variés.

Elles ont parcouru les quartiers de la ville avec Police Secours, recueilli les témoignages des officiers de la police judiciaire, veillé toute la nuit avec les policiers qu’elles ont suivi dans leurs tâches coutumières.

Etre policier aujourd’hui, c’est un investissement total, avec en toile de fond la crise des gilets jaunes et une menace terroriste omniprésente. Comment les policiers appréhendent-ils leurs missions ? Quel regard portent-ils sur leur métier ? Qu’est-ce qui fonde leur motivation ?

 

Interview :

- Christian Sainte, patron de la direction régionale de la police judiciaire

- Michel Chaballier, commissaire de Nanterre