Dossier de presse
Télécharger la version PDF

Top Départ pour l'île aux bretzels

A partir du samedi 1er septembre sur France 3

Lapins Crétins

Les lapins les plus déjantés de la planète animée reviennent pour une quatrième saison en exclusivité sur France 3. Produite par Ubisoft Motion Pictures, la série, dont les héros font leur grand retour en jeux vidéo dans les deux derniers crossover avec Mario et Donkey Kong, connaît un très large succès à l'international depuis son lancement en 2013. Dans cette toute nouvelle saison, les lapins motivés comme jamais partent à la recherche de la mystérieuse île aux bretzels à bord d'un tout nouvel engin : le sous-marin volant.

Les lapins décollent pour de nouvelles aventures hors du Junkyard, leur célèbre repaire, avec un objectif toujours plus crétin : mettre le cap sur l’île aux bretzels, leur nouvel eldorado, trouvé au dos d’une boîte de céréales. A bord de leur nouveau moyen de transport hi-tech, le sous-marin volant, véritable lieu de vie, doté de technologies étonnantes, les lapins ont en effet le pouvoir de se rendre où bon leur semble. De plus, ils peuvent compter sur un tout nouvel outil, le Déguisarium, qui leur permet de se déguiser à leur convenance et de les doter des aptitudes relatives à leurs costumes. Les lapins ne seront pas seuls au cours de ces nouvelles aventures : nous retrouvons Zak et Zoé, bien décidés à aider les lapins à rentrer chez eux, mais également la section spéciale qui enquête sur le mystère du sous-marin volant, et Otto Torx, le nouveau super méchant. Nos chers lapins ne sont pas au bout de leurs peines… bwah bwah !
 

 

Interview de Frédéric Thonet, producteur


Comment avez-vous imaginé le concept de cette saison ?

Avec cette quatrième saison, nous avions envie de renforcer le côté « aventure » de la série. La base reste la même sur toutes les saisons, à savoir : Les Lapins Crétins sont… crétins ! C’est ce qui fonde la série et fait sa singularité. Et dès le premier épisode de cette nouvelle saison, ils vont découvrir, enterré dans le « Junkyard », un SOUS-MARIN VOLANT. C’est un immense vaisseau où tout semble avoir été façonné à leur taille. Ils explorent avec délectation l’intérieur de cet engin qui les fascine et mettent la main sur tout un équipement qui leur est destiné et qui va démultiplier leur potentiel de crétinerie. À partir de là, les lapins se déplacent autour du globe et mettent le souk aux 4 coins de la planète…

Cet engin renouvelle le concept de la série et change beaucoup de choses :
Ce qu’on perçoit des lapins. le sous-marin lève le voile sur un élément de leurs origines. Leur dynamique, le sous-marin les met perpétuellement en mouvement autour du globe et les rend insaisissables. Leur mode d’action car les « options » du sous-marin ; pince géante, aspitruc, ou déguisarium… leur permettent de crétiner en grand avec du super matos. Leur rapport aux humains, trop gros pour être ignoré des humains, le sous-marin sème le chaos partout où il passe. Il devient un perturbateur de l’ordre public.

Nous retrouvons aussi, tout au long de la série, de nombreux personnages récurrents qui viennent percuter les aventures de nos Lapins : SecurX, un drôle de petit robot qui fait partie de l’équipement du sous-marin, programmé pour éviter les catastrophes et protéger les Lapins Crétins (y compris contre leur gré) ; Zak, un jeune « geek » qui suit la piste du sous-marin volant pour s’innocenter des accusations de la Section Spéciale et aider trois Lapins tombés du sous-marin à retrouver leurs congénères ; Torx, le super vilain qui veut obliger le monde à reconnaître son génie ; la Section Spéciale, formée dans l’urgence par le Président pour faire la lumière sur le sous-marin volant…

Vous attendiez-vous à un tel succès international lorsque vous avez commencé l’aventure des lapins crétins ?

Pour cette série, nous avons hérité d’une base très forte développée par les équipes d’Ubisoft Montpellier pour leur jeux. Un design simple et attractif, très facilement international, et un positionnement original : des produits de la pop culture, fun, sans aucune règle… Ils sont libres ! Dès le début, on savait qu’il y avait un potentiel très fort. Ce que l’on a réussi, je crois, c’est d’avoir fait une série qui a une « âme ». Pas évident vu le nombre d’intervenants créatifs. Ils ont joué le jeu, souvent laissé leurs ego de côté…Finalement, c’est peut-être ça, la clé… Laisser les créatifs faire leur boulot.

Quelles sont les évolutions des lapins au fil des saisons ?

Entre chaque saison, il y a eu une évolution notable, tant dans le design et la qualité graphique, dans la réalisation, ou même dans la façon de raconter nos histoires. Nous nous sommes rendu compte sur la première saison que lorsque les Lapins Crétins étaient trop énervés et trop souvent, cela pouvait être difficile de regarder plusieurs épisodes à la suite. Même si nous avons gardé leur impertinence, et bon nombre de leurs caractéristiques : décalés, maniaques, chaotiques, inconséquents, ne répondant à aucune règle ou logique… Ils ont sensiblement évolué vers un acting plus sympathique, dans leurs attitudes comme dans leurs expressions.

Il y a un côté « good feeling » que la série a amené.

Synopsis des deux premiers épisodes

#1 - Mad Lapin et la Taupe infernale

Afin de creuser un trou pour planter un arbre à bretzels, Mad Lapin transforme son assistant en Lapin-taupe. Un duel s’engage vite entre la taupe mutante et son créateur.

#2 - Mad Lapin et le secret du sous-marin volant

Mad Lapin explore le mystérieux sous-marin enseveli sous le terrain vague, il découvre que celui-ci est équipé d’une étrange technologie "lapine" et pas du tout crétine…

La quête de l'île aux bretzels continue...

DVD Lapins crétins

Sortie DVD de la première partie de la saison 4 en DVD le 10 octobre.

Une édition France tv distribution