Communiqué du 11 février 2019

Télécharger la version PDF
es

Envoyé spécial / Sommaire définitif

Jeudi 14 février 2019 à 21 heures

Information

Envoyé Spécial

Jeudi 14 février 2019 à 21 heures

 

Ma maternité va fermer

Un reportage de Robin Braquet, Aurélie Clément et Baptiste Laigle avec Bangumi

La France compte aujourd’hui 488 maternités. En 1975, il y en avait 1 369. En quarante-quatre ans, les deux tiers des lieux où les femmes peuvent accoucher ont disparu ! En première ligne : les petites maternités, moins de 300 accouchements pratiqués chaque année. Beaucoup sont situées dans des zones isolées. Conséquence : des femmes sont désormais contraintes de faire plus d’une heure de route pour accoucher.

Ces fermetures font-elles courir un risque aux futures mamans et à leurs enfants ? De l’Indre au Jura, Envoyé spécial est allé à la rencontre de femmes enceintes qui se sentent abandonnées et inquiètes. Certaines études montreraient que plus il y a de kilomètres entre la maison et la maternité, plus l’accouchement est risqué.

barre séparatrice


Faux ministre, vrai escroc

Une enquête d’Élise Le Guevel, Matthieu Rénier et Benoît Sauvage

« Allô ? C’est Jean-Yves Le Drian au téléphone ! La France a besoin de vous ! » Depuis l'été 2015, de nombreuses personnalités, ambassadeurs, hommes d’affaires, patrons de PME ont reçu cet étrange appel. Au bout du fil, l’homme se présente comme le ministre de la Défense et réclame de l'argent pour payer la rançon d’otages aux mains de groupes djihadistes. Un geste pour la France, en toute discrétion !

 

Cet appel solennel, cette voix persuasive sont en fait une incroyable arnaque ! Un escroc ou une bande organisée vont jusqu’à fabriquer un masque en silicone du ministre. Sur Skype, on voit un bureau, des drapeaux et un homme ressemblant à Jean-Yves Le Drian. L’image est troublante. Et certains s’y sont laissé prendre : plus de 80 millions d'euros ont déjà été extorqués...

Envoyé spécial a remonté la piste de cette escroquerie invraisemblable.

 

barre séparatrice


Quand nos animaux disparaissent...

Un reportage de Raphaële Schapira, Matthieu Rénier et Frédérique Prigent / Rediffusion

Entendrez-vous encore longtemps l’alouette chanter dans la prairie d’à côté ? Et aurez-vous la chance de voir un jour le hamster sauvage gambader dans les plaines d’Alsace ? Pas si sûr ! Les animaux du quotidien, ceux que l’on croise dans nos campagnes, sont eux aussi en voie d’extinction.

Nous sommes allés à la rencontre de ceux qui se battent pour la sauvegarde de nos animaux familiers.

En Alsace, Jean-Paul, un amoureux de la nature, se dévoue corps et âme pour le grand hamster décimé par la culture intensive de maïs. Il a monté son propre élevage et tente de sensibiliser les agriculteurs à cette cause. A Lyon, des chercheurs étudient les grenouilles stressées par l’éclairage public et le trafic routier. Tous espèrent les sauver de la disparition.