Communiqué du 17 janvier 2018

Télécharger la version PDF
es

ENVOYÉ SPÉCIAL

Jeudi 18 janvier 2018 à 20h55

Information

ENVOYÉ SPÉCIAL

Sommaire du Jeudi 18 janvier 2018 à 20h55

 

Accros aux écrans
Enquête d’Adèle Flaux et Paul Moreira

 

Rayan a 3 ans. Pendant de longs mois, sa maman s’inquiète : toujours dans sa bulle, il ne parle plus et multiplie les crises de nerf. Un jour, un médecin conseille à cette maman de ne plus jamais laisser son enfant regarder les comptines sur son smartphone. Rayan pouvait y passer des heures ! Au bout de quelques jours, sevré d’écran, Rayan redit « maman » pour la première fois depuis un an. Peu à peu, il redevient un petit garçon ouvert et joyeux.

Aujourd’hui, les scientifiques en sont persuadés : les écrans sont dangereux pour nos enfants. Ils agissent sur leur cerveau, leur concentration.

En France, des médecins lancent l’alerte. Aux Etats-Unis, d’anciens salariés racontent comment les industriels entretiennent l’addiction des jeux sur smartphone, des scientifiques dénoncent leur impact sur le développement de l’enfant.

Que se passe-t-il réellement face aux écrans?

 

barre separatrice

 

"Mon ami le cachalot"
Un document de Laura Aguirre de Carcer et Jean-Marie Lequertier

 

Il s’appelle François Sarano, et parmi ses meilleurs amis, il compte… des cachalots. Ancien plongeur du commandant Cousteau, océanographe, il fréquente depuis 2013 Eliot, Vanessa, Irène-gueule-tordue, membres d’un clan de cachalots qui vit au large de l’Ile Maurice.

Ses rencontres avec ces mammifères marins gigantesques ont bouleversé François Sarano : ces animaux sauvages ultra-sensibles et délicats ont leur propre langage, sont incroyablement intelligents, solidaires et bienveillants. Il est l’un des rares à avoir pénétré l’intimité de leur monde mystérieux.

Il raconte sur des images sous-marines exceptionnelles, les regards, les caresses, les jeux de ces animaux, souverains des océans depuis des millions d’années.

 

barre separatrice

 

Le nuage mystérieux
Reportage d’Elise Menand et Vincent Piffeteau

 

« Du ruthénium-106 !? » Quand, en octobre dernier, les experts de la sécurité nucléaire détectent dans l’air des traces de ruthénium dans le Sud de la France, ils n’en croient pas leurs yeux ! D’où viennent ces particules radioactives qui n’existent pas dans la nature ? D’où vient ce nuage de ruthénium qui couvre une partie de l’Europe ? D’après leurs calculs, de Russie. Plus précisément, de Mayak !

Mayak ? Ca ne vous dit rien, mais c’est le nom de la première et l’une des plus graves catastrophes nucléaires de l’histoire, en 1957, bien avant Tchernobyl et Fukushima. Combien de morts et de blessés à l’époque ? Mystère ! Le secret le plus absolu a toujours entouré ce complexe nucléaire de Russie.

La fuite de ruthénium d’octobre dernier signe-t-elle un nouvel accident nucléaire à Mayak ? Moscou, cette fois, reconnait la présence de ruthénium mais accuse un satellite espion d’avoir explosé.

Envoyé Spécial remonte la mystérieuse piste du ruthénium, jusqu’à cette ville de 80 000 habitants, interdite aux étrangers, ultra-surveillée, dans un incroyable décor de science-fiction.

 

 

Le sommaire de cette émission peut évoluer en fonction de l’actualité.