Communiqué du 10 mai 2019

Télécharger la version PDF
Nathalie Layani

Enquêtes de région

Mercredi 15 mai après le Soir/3

Provence Alpes Côte d'Azur
Ce mois-ci, le magazine vous fait découvrir l'envers du décor des séries télé, en immersion avec de jeunes scénaristes sélectionnés par la ville de Cannes et l'Université Côte d'Azur pour travailler ensemble sur ce qui sera peut-être le succès de demain. Puis nous irons dans les coulisses du Grand Port Maritime de Marseille, une véritable fourmilière de plus de 40 000 travailleurs.

 

Cannes : des histoires en série !

Un reportage de Magali Roubaud-Soutrelle - Frédéric Tisseaux - Marc Daniel - Eric El koubi - Thomas Gauthier.

Qui va écrire la série de demain ? Sitcom, Shortcom, bouclées ou en feuilleton, ce genre de fiction est aujourd’hui décliné sous toutes les formes et sur tous les écrans.
Cannes depuis l’an dernier a même lancé son nouveau festival, "Canneseries". Des réalisateurs, acteurs et scénaristes reconnus figurent désormais au générique de ces productions où l’on peut faire preuve d’audace et de liberté de ton.
En marge de l’évènement, est né le Cannes Série Institute : huit jeunes auteurs européens, parmi lesquels deux Français, ont été sélectionnés pour relever un défi : écrire le scénario d’une série originale, inspirée par le Brexit.
Au terme de cinq semaines de rencontres et d’ateliers, animés par des professionnels du cinéma et l’école "Serial Eyes" de Berlin, le groupe Canal Plus a fait savoir qu’il pourrait accompagner le développement d’un des projets si le "pilote" est convaincant.
L’expérience est aussi un enjeu universitaire majeur puisque cette expérimentation signe les prémices d’une spécialisation en "Storytelling" labellisée par l’Université Côte d’Azur.
Nous vous racontons l’histoire dans ce reportage de 26 minutes...


Cannes séries
© MaxPPP


Grand Port Maritime de Marseille : plongée dans un port XXL

Un reportage de Sophie Accarias - Marie-Agnès Peleran - Frédéric Buy - Nicolas Harlé. 

C’est le premier port de France et une véritable porte d’entrée vers l’Europe.
Le GPMM, Grand Port Maritime de Marseille, se déploie sur 70 km de côtes, avec les bassins Est à Marseille et les bassins Ouest qui s’étendent de Lavéra à Caronte, Port-de-Bouc, Fos-sur-Mer et Port-Saint-Louis-du-Rhône. 
Depuis quelques années, le trafic des porte-containers et celui des navires de croisière y sont en nette hausse, au détriment des pétroliers.
Le reportage nous emmène dans les coulisses de ce gigantesque domaine où travaillent, de façon directe ou indirecte, plus de 43 000 personnes.
Nous découvrirons quelques-uns des métiers emblématiques de la vie du port, comme celui de Bernard, pilote depuis 19 ans. Il accompagne les capitaines dans leurs manœuvres d’accostage. Un métier difficile, sanctionné par un concours d’entrée et une pratique d’environ 5 ans avant d’être titularisé. 
Tout aussi délicat et indispensable est le travail de Jérôme, lamaneur. Il assure l’amarrage des navires, y compris des gigantesques porte-containers. Ne devient pas lamaneur qui veut : une cooptation, ou pas, au terme de 42 mois de stage. 
Et puis nous irons à EuroFos, 3ème compagnie mondiale de déchargement. L’entreprise, qui ne cache pas une croissance à 2 chiffres, doit s’adapter en permanence à la taille de plus en plus imposante des navires. Nous verrons opérer, à 40 mètres de haut, les grutiers…


Extrait du reportage

Extrait Grand Port

 

 

 

paca.france3.fr

 

Suivez-nous sur :
Facebook Provence-Alpes / instagram Provence-Alpes / twitter @France3Provence 
Facebook Côte d'Azur / instagram Côte d'Azur / twitter @F3cotedazur

logos