Jackie

Jackie

En VOD, DVD et Blu-ray le 7 juin

Jackie

EN VOD, DVD ET BLU-RAY LE 7 JUIN

 

22 Novembre 1963 : John F. Kennedy, 35ème président des États-Unis, vient d’être assassiné à Dallas. Confrontée à la violence de son deuil, sa veuve, Jacqueline Bouvier Kennedy, First Lady admirée pour son élégance et sa culture, tente d’en surmonter le traumatisme, décidée à mettre en lumière l’héritage politique du président et à célébrer l’homme qu’il fut.

Avec 3 nominations aux Oscars (meilleure actrice, meilleurs costumes et meilleure musique), Jackie a également remporté le Prix du meilleur scénario au festival de Venise et le Grand Prix au festival de Toronto.

3D DVD

 

3D BD

 

    NOTE D'INTENTION

    du réalisateur Pablo Larrain

    Photo entretien

     

    Nous connaissons tous l’histoire de l’assassinat de John F. Kennedy. Mais qu’en est-il si nous nous concentrons uniquement sur elle ? Comment a-t-elle vécu les trois jours qui ont suivi, alors qu’elle était noyée dans le chagrin, que ses enfants étaient anéantis et que les yeux du monde entier étaient tournés vers elle ?

    Jackie était une reine sans couronne, qui avait perdu son trône et son mari. Chic, séduisante, sophistiquée, Jacqueline Kennedy était l’une des femmes les plus photographiées et les plus scrutées du 20e siècle.

    Pourtant, on ne sait que peu de choses d’elle. Extrêmement secrète et impénétrable, elle reste peut-être la femme connue la moins connue de l’ère moderne. J’aime à penser qu’elle laissera toujours une part d’ombre. On ne connaîtra jamais son parfum, ni l’étincelle qui éclairait ses yeux quand on était près d’elle. Nous ne pouvons que chercher. Et réaliser un film fait de fragments, de bouts de souvenirs, de lieux, d’idées, d’images, de gens.

    Le Président Kennedy meurt jeune. Après l’interruption brutale de son mandat, tout ce qu’il a accompli risque de tomber dans l’oubli. Même dans la confusion de son propre traumatisme, Jacqueline Kennedy sait que quelqu’un doit finir l’histoire commencée par son mari. En quelques jours seulement, elle le fait passer du statut d’homme à celui de légende. Elle assoit son image et consolide son héritage. Ce faisant, elle devient elle-même une icône, connue à jamais du monde entier par son seul prénom… Jackie.

    LA PRESSE EN PARLE ! 

    Pablo Larraín et Natalie Portman agencent toute cette matière, tous ces jeux de répétitions et de dédoublements, en une composition virtuose et vertigineuse. - Les Cahiers du Cinéma

    Dans l'oeil du cyclone, le point zéro d'un deuil, et d'un trauma historique majeur, se tient Natalie Portman, comme on ne l'a encore jamais vue. Magnétique, poignante, elle n'aborde jamais son personnage si familier, si célèbre, en imitatrice. - Télérama

    Natalie Portman renversante dans un anti-biopic fascinant. - Studio Ciné Live

    Alors, oui, Natalie Portman est Jackie Kennedy. Et désormais, Jackie Kennedy est Natalie Portman. C'est en cela que se mesure la réussite exceptionnelle du film, œuvre d'un cinéaste qui a donné [...] une autre preuve de ce qu'il est l'un des plus doués d'aujourd'hui. - Le Nouvel Observateur

     Un grand film ! - Les Fiches du Cinéma