Dossier de presse

La Science des soucis

Animation - Inédit - à partir du lundi 10 juillet à 19.45

La Science des soucis

France 4 dévoile une espèce inconnue qui se cache derrière nos soucis du quotidien : les trakazoaires ! Une mèche de cheveux réfractaire, la disparition inexpliquée de vos clés, la panne de courant qui interrompt votre série préférée… Ces petits tracas du quotidien n’arrivent pas par hasard. Entre la fiction, la parodie de documentaire et l'animation, « La Science des soucis » s’intéresse à de fascinantes créatures dont les mœurs nous causent bien des ennuis !

La Science des soucis est une série peu commune. Elle emprunte à deux genres qui vont fortement imprimer son esthétique : la fiction et le documentaire animalier. La série est ancrée dans un univers réaliste et hybride, puisant à la fois dans la sitcom familiale et dans le documentaire parodique. Ce mélange de genres permet d’incarner le quotidien d'une famille de « cobayes », victimes des trakazoaires. Nous sommes immergés au sein de la famille Leroy.  

La série a reçu le Pucinella Award de la meilleure série TV hybride au festival « Cartoon on the Bay » de Turin en 2017.

 

Concept

On connaissait le monstre du Loch Ness ou encore Bigfoot, on a voulu découvrir l'espèce qui nous pourrit la vie !

Imaginez que vos tracas domestiques aient pour origine d’étranges bestioles : les trakazoaires. Une découverte qui, si elle était prouvée, expliquerait vos « accrochages » réguliers avec le coin des meubles, l’état des tables à la fin des repas, la disparition des chaussettes en cours de lavage ou encore la tartine tombée du mauvais côté.
Pour en avoir le cœur net, Isabelle Lenoble et Julien Leconte ont suivi le quotidien d’une famille victime de ces tracas, et leurs découvertes sont sans appel. Installés chez les Leroy dans l'espoir d'être les témoins privilégiés de certains phénomènes étranges, ils découvrent bientôt que notre quotidien foisonne de phénomènes étranges et inexplicables que nous associions jusqu’ici à la fatalité.
Avec la découverte des trakazoaires, La Science des soucis est sur le point de résoudre l'une des plus grandes énigmes de l'univers. 

 

Les trakazoaires

Certains trakazoaires, liés à des soucis récurrents comme la mauvaise communication parents/enfants, les conflits familiaux, la disparition d’objets, peuvent intervenir dans les épisodes de manière récurrente.
Un trakazoaire peut en attirer un autre : le premier provoque un conflit qui attire un second trakazoaire. Celui-ci pouvant provoquer lui-même un autre souci...

Putrofrotmolle

LA SCIENCE DES SOUCIS

Le putrofrotmolle se nourrit de la kératine des cheveux. Il est responsable des pertes de cheveux et autres coiffures bizarres et grasses.

Bouflafarze

LA SCIENCE DES SOUCIS

Le bouflafarze, en se nourrissant d’ordres et d’injonctions, rend la communication impossible entre parents et jeunes adolescents. Vif et agile, il a développé un caractère de chasseur hors pair.

Poilapikouse

LA SCIENCE DES SOUCIS

Le poilapikouse, installé depuis des générations sur la joue des papas, est à l’origine de la barbe qui pique. Noble et fier, il se bat pour la
sauvegarde de son territoire contre les bisous destructeurs des enfants.
 

Chipchausse

LA SCIENCE DES SOUCIS

Pourquoi nos chaussettes disparaissent-elles ? Pour séduire la femelle, le mâle glabre doit trouver la plus belle chaussette à se mettre.

La famille Leroy

Une famille pas comme les autres... et heureusement !

Les trakazoaires s’épanouissent avant tout à notre contact. Et l’observatoire idéal pour l’étude de ces créatures est le tumulte quotidien d’une famille exceptionnellement banale — les Leroy —, avec des enfants vaguement éduqués, des parents souvent inconséquents et une vieille voisine particulièrement fêtarde.

 

Roulitte

Roulitte

Roulitte a 8 ans. Elle échafaude des tas de théories qui lui permettraient d’échapper au mauvais temps, aux mauvaises notes, à la mauvaise haleine de la voisine… ce qui ne l’empêche pas d’être quand même la victime des trakazoaires !
 

Mof

Marc-Aurèle

Mof est un adolescent de 16 ans. La mollesse semble être devenue un mode de vie à part entière. Il est trop occupé à muer et à ruminer sa rébellion d’ado pour s’apercevoir qu’il est le centre d’intérêt de bien des trakazoaires, surtout les plus répugnants.

Placido

Placido

Placido, 42 ans, est un peu le Pierre Richard du XXIe siècle. Discret, lunaire et maladroit, il cherche à éviter les responsabilités. Les aléas de la vie semblent ainsi glisser sur lui comme le pied sur le dos d'un pulutuchute. Là où les autres victimes de trakazoaires s'énervent en maudissant le ciel et la terre entière, Placido prend les choses avec calme... ce qui a le don d'énerver encore plus son entourage. 

Katrina

Katrina

Katrina, la mère, est un peu la colonne vertébrale de la maison, sans laquelle sa famille replongerait dans l’âge de pierre à la moindre soirée pizza. Un statut qui lui vaut d’être souvent très tendue.

Fiche technique

Diffusion

39 x 5 min

Créé par Isabelle Lenoble, Amandine Gallerand et Julien Leconte

Réalisé par Isabelle Lenoble et Julien Leconte

Produit par Jean-François Le Corre, Mathieu Courtois et Matthieu Liégeois

Produit par Vivement Lundi ! et Tchack

 

Sur france.tv
Après chaque diffusion, vous pourrez voir ou revoir les émissions sur france.tv pendant sept jours.