Dossier de presse
Télécharger la version PDF
Americool
Deux soirées documentaires et films, dédicace au cinéma des années 80
Mardi 3 et mercredi 4 octobre à partir de 20.55

Enfant, qui n’a jamais rêvé de pouvoir s’envoler sur son vélo, un jour, pour sauver son meilleur ami extraterrestre ? De partir à l’aventure avec les Goonies pour débusquer un fabuleux trésor ? De rester seul à la maison, libre de toutes les contraintes, comme dans Maman, j’ai raté l’avion 

Entre rires, pleurs et peurs, le cinéma américain des années 80 a ému petits et grands qui se réjouissent de regarder à nouveau ensemble E.T., Retour vers le futur ou Karaté Kid avec un grand bol de pop-corn.

Avec le documentaire De E.T. à Jurassic Park, l’épopée du cinéma familial, Christophe Carrière, accompagné de ses filles de 6 et 8 ans, revient sur ces films cultes et leurs personnages aux aventures extraordinaires qui ont marqué plusieurs générations et qui, aujourd’hui encore, trouvent écho auprès des plus jeunes.

Pour prolonger le plaisir, le documentaire sera suivi d’un film de science-fiction, Super 8, écrit et réalisé par J.J Abrams et produit par Steven Spielberg.

Mais les années 80, ce n’est pas seulement des enfants bravant tous les dangers pour vivre l’aventure, c’est aussi Rocky, Rambo et Terminator, des héros hyper musclés qui, bien souvent et grâce à leur force herculéenne et quelques armes à feu, ont pu sauver le monde.

Avec Blockbusters 80, documentaire sur la folle décennie d’Hollywood, France 4 rend un hommage tendre et amusé aux films d’action des années 80 et offre un instantané de l’époque, des gens et des événements qui ont contribué au succès de ces films et qui ont fait de leurs interprètes, de Sylvester Stallone à Arnold Schwarzenegger en passant par Chuck Norris, des « surhommes » incontestés.

Le documentaire est précédé du film L’Agence tous risques, adaptation de la série télévisée à succès des années 80.

Deux soirées qui promettent une plongée dans les grandes heures du cinéma pop-corn avec au programme de l'action, de la fantaisie et de l'aventure, le tout sans avoir pris une ride… ou presque !

De E.T. à Jurassic Park, l’épopée du cinéma familial

Mardi 3 octobre à 20.55

« E.T. Téléphone maison », la révolution à Hollywood ! 

Christophe Carrière installe ses filles dans son canapé pour retracer les grandes heures du cinéma américain des années 80 (E.T., Retour vers le futur, Les Goonies, etc.). Il revient sur ces personnages ordinaires plongés dans des situations extraordinaires. Une époque où le modèle familial change, la génération des baby-boomers laissant plus d’autonomie aux enfants. Un phénomène de société qui inspire les réalisateurs dont les longs-métrages charment les parents et subjuguent les jeunes. Le cinéma des années 80 s’est nourri de ces nouveaux rapports familiaux, explorant les thèmes de l’insouciance, de la transgression et du fameux syndrome de Peter Pan. Pour la première fois à l’écran, les réalisateurs mettent en scène des enfants, dans des œuvres à destination d’un public jeune mais pas que. Et c’est bien là toute la force et la pérennité de ces divertissements.

De E.T. à Jurassic Park, l’épopée du cinéma familial donne la parole à ces réalisateurs, producteurs qui ont fait l’âge d’or du cinéma des années 80. Outre Joe Dante (Gremlins, L’Aventure intérieure), John Badham (War Games) ou Ivan Reitman (SOS Fantômes), Steven Spielberg raconte comment il a créé la société Amblin à l’origine, entre autres, des Gremlins, de Retour vers le futur, et de tant d’autres succès que nous ne nous lassons pas de revoir depuis toutes ces années et que nous nous empressons de transmettre aux générations futures. Comme si leur évocation déclenchait en nous l’envie de n’avoir jamais grandi et de revivre ces histoires pleines d’humanisme avec nos yeux d’enfant. 

Tomer Sisley nous parle de son obsession, plus jeune, pour Karaté Kid. Philippe Lacheau évoque son premier souvenir de cinéma, E.T., bien évidemment. De son côté, Gilles Jacob, se souvient des 30 minutes de standing ovation qui ont suivi la projection du fameux film de Steven Spielberg, en clôture du Festival de Cannes. Marilou Berry, Franck Dubosc, François-Xavier Demaison et David Foenkinos partagent eux aussi leurs plus beaux souvenirs, sous l’œil expert d’Emmanuel Ethis, sociologue du cinéma, et de Didier Allouch, journaliste installé à los Angeles.

Le documentaire fait découvrir les secrets de fabrication de ces films, qui appartiennent à une mémoire collective, mais s’interroge aussi sur l’héritage de cet âge d’or du divertissement tout public, qui ravit aussi bien les enfants que les parents.

Une incitation à replonger son nez dans les vieilles VHS pour revivre avec gourmandise les aventures d’Elliott, de Marty et de tous ces héros des années 80 !

Note d'intention de Christophe Carrière


Le pop-corn, tout le monde aime cela, mais les enfants et les ados encore plus ! Le film pop-corn, tel qu’il est connu à son apogée dans les années 80, n’a rien à voir avec la junk food. C’est, au contraire, un produit savamment dosé, où le scénario a plus d’importance que les effets spéciaux, ciblant bien entendu les jeunes mais également leurs parents. Un produit de plus en plus rare de nos jours mais que tentent de remettre au goût du jour certains réalisateurs comme J.J Abrams dans Super 8 ou les frères Duffer, créateurs de la série Stranger Things


De E.T. à Jurassic Park, l’épopée du cinéma familial retrace les grandes heures de ce cinéma transgénérationnel. Louise et Luna, mes filles de respectivement 8 et 6 ans, le prouvent en découvrant avec bonheur ces icônes de l’entertainment, dont les héros n’avaient pas de super pouvoirs, mais appartenaient au commun des mortels. 

 

E.T

  • Prod
    DE E.T. À JURASSIC PARK, L'ÉPOPÉE DU CINÉMA FAMILIAL
  • Prod
    DE E.T. À JURASSIC PARK, L'ÉPOPÉE DU CINÉMA FAMILIAL
  • Prod
    DE E.T. À JURASSIC PARK, L'ÉPOPÉE DU CINÉMA FAMILIAL
  • Prod
    DE E.T. À JURASSIC PARK, L'ÉPOPÉE DU CINÉMA FAMILIAL
  • Prod
    DE E.T. À JURASSIC PARK, L'ÉPOPÉE DU CINÉMA FAMILIAL
  • Prod
    DE E.T. À JURASSIC PARK, L'ÉPOPÉE DU CINÉMA FAMILIAL
  • Prod
    DE E.T. À JURASSIC PARK, L'ÉPOPÉE DU CINÉMA FAMILIAL

Fiche technique

Durée : 90 min. 

Production : Very French Productions et ALV Productions, avec la participation de France Télévisions.

Réalisation : Guillaume Perez.

Écrit par Christophe Carrière.

Production

Very French Productions a été créée en 2015 par Virginie Foucault (H20, Be Aware, etc.).  La société développe et produit des documentaires et des formats destinés aux diffuseurs français, ainsi que des programmes courts comme Carrière solo, une série sur le cinéma présentée par Christophe Carrière pour un site médias.

Super 8 — inédit TNT

Mardi 3 octobre à 22.30
 

En deuxième partie de soirée, J.J. Abrams rend hommage à Steven Spielberg avec son film Super 8 produit par… Steven Spielberg.

SUPER 8

L’histoire se déroule lors de l’été 1979, dans une petite ville de l'Ohio. Alors qu'ils tournent un film en super-8, un groupe d'adolescents est témoin d'une spectaculaire catastrophe ferroviaire. Ils vont vite comprendre qu'il ne s'agit pas d'un accident. Dans leur ville, des phénomènes étranges et d'inexplicables disparitions se multiplient. Ils vont tenter de découvrir la vérité sans savoir dans quoi ils s’aventurent…

Un film fantastique pour remettre au goût du jour les codes du cinéma des années 80 !

Durée : 1h50. 
Réalisé par J.J Abrams.
Avec Elle Fanning, Kyle Chandler, Joel Courtney...

Déconseillé aux moins de 10 ans

Blockbusters 80, la folle décennie d’Hollywood

 Mercredi 4 octobre à 22.45

Bien avant les effets spéciaux, aucune génération d’acteurs n’a laissé une empreinte sur la culture populaire aussi forte que celle des héros des films d’action des années 1980.

Le documentaire Blockbusters 80 retrace cette folle période, personnifiée par Stallone, Schwarzenegger et Van Damme qui avaient « l’étoffe des héros ». Les personnages qu’ils incarnaient couraient seuls vers le danger, ils étaient des surhommes débordant de testostérone et combattaient les terroristes, les communistes ou les trafiquants de drogue.

Comment cela s’est‐il passé ? Pourquoi est-ce arrivé ? Qui étaient ces héros populaires aux biceps surdimensionnés, toujours prêts pour la baston ? Leurs films ont initié la vague des blockbusters et métamorphosé le business du cinéma en attirant aux guichets des foules à travers le monde.

À la fin des années 80, quel a été leur destin après l’effondrement du bloc soviétique, alors que ce cinéma servait d’exutoire face à une Amérique toujours victorieuse ? Pourquoi le monde s’est-il rallié à ces héros pour les abandonner une décennie plus tard ?

Dolph Lundgren (Ivan Drago dans Rocky 4), Gary W. Goldstein, producteur de Piège en haute mer, et John McTiernan, qui a notamment réalisé Predator et Last Action Hero, partagent leurs souvenirs de cet âge d’or du cinéma d’action. Jean-François Rauger, directeur de la programmation de la Cinémathèque française, apporte un éclairage sur ces héros.

Retrouvez en images, Sylvester Stallone, Arnold Schwarzenegger, Chuck Norris, Jean-Claude Van Damme, Steven Seagal, Bruce Lee et Clint Eastwood dans leurs plus grands rôles des années 80, notamment dans Rocky, Terminator, Delta Force, Kickboxer, Nico, La Fureur du dragon et L’Inspecteur Harry.

« Ce qui compte, c’est pas la force des coups que tu donnes, c’est le nombre de coups que tu encaisses tout en continuant d’avancer, ce que tu arrives à endurer tout en marchant la tête haute. »
Rocky Balboa

Note d'intention de Jean-Martial Lefranc

 

« L’Étoffe du héros » s’est évanouie quand les blockbusters se sont tournés vers la technologie et que les effets spéciaux ont pris la place des stars des films d'action. Pour les plus chanceux d’entre eux, les mâles surhumains ont été congédiés et renvoyés directement à l’enfer des DVD, pour la plupart, à l’oubli pur et simple. Pourtant, de temps à autre, ils réussissent un spectaculaire come-back.

Blockbusters 80 est un voyage. Pas seulement un voyage visuel à travers les années 80, mais un voyage qui révèle les forces obscures à l’œuvre à Hollywood, le défi du travail sur soi, le drame de la célébrité et, enfin, l’effritement des ego.

Ce sont 52 minutes d’énergie brute, de franche rigolade mais aussi une rétrospective intelligente d’une des époques les plus marquantes de l’histoire du cinéma. C’est aussi un moment de nostalgie alors que se referme l’époque des stars au physique de dieu grec.

 

blockbusters 80

 

Fiche technique

Durée : 52 min.

Production : Narratio Films, Drôle de trame et Media Res, avec la participation de France Télévisions.

Réalisé par Jean-Martial Lefranc.

Production

Créée en 2014, Narratio Films est l’association de trois producteurs : Audrey Ferrarese, Malik Menaï et Maurice Ribière. Narratio Films produit des films documentaires pour la télévision et le cinéma, ainsi que des web-documentaires.

Drôle de trame est spécialisé depuis 2008 dans la création multimédia et le documentaire TV. Il accompagne des réalisateurs portant un regard singulier et novateur sur l'histoire et la culture. 

L'Agence tous risques

Mercredi 4 octobre à 20.55


En début de soirée, replongez dans l’univers de L’Agence tous risques, pour un hommage à la série mythique des années 80.

L'AGENCE TOUS RISQUES

Aucune équipe ne ressemble à celle de L’Agence tous risques. Quatre hommes hyper qualifiés et unis par le passé par leur collaboration au sein d’une unité d’élite de l’armée sont chargés d’une mission top secret. S'avérant un piège, celle-ci les conduit en prison pour un crime qu’ils n’ont pas commis. Mais la somme de leurs talents leur permet une évasion. Devenue rebelle, l'équipe décide de se blanchir et de retrouver les vrais coupables.

Le film s’offre un casting 3 étoiles avec Bradley Cooper en lieutenant Templeton et Liam Neeson dans le rôle du colonel Hannibal, accompagnés de Jessica Biel.

Durée : 1h54. 
Réalisé par Joe Carnahan.
Avec Liam Neeson, Bradley Cooper, Jessica Biel...

Déconseillé aux moins de 10 ans