Sur le front vosgien

Samedi 27 octobre à 10h50

Depuis le site du Hartmannswillerkopf, l’épisode nous fait découvrir la guerre de montagne et ses conditions parfois extrêmes pour les combattants.

Sur le front vosgien  © Collection Florian Hensel

Et dans cette Alsace, alors allemande, l’armée impériale de Guillaume II est ici chez elle, l’occasion de mieux comprendre les particularités de « ces provinces perdues » (Alsace et Moselle) en 1870.

La main de Massiges

Samedi 3 novembre à 10h50

Des kilomètres de tranchées qui, vus du ciel, dessinent une main ; ce site d’Argonne est saisissant.

La main de Massiges  © Association La main de Massiges

Son état de conservation est tel que l’on peut parfaitement y imaginer le quotidien des soldats. Des soldats venus des 4 coins du monde, par le jeu des alliances, pour combattre aux côtés des Français. Des soldats au sol qui regardent dans le ciel où se déroulent de nouveaux combats, ceux de l’aviation. Et les femmes, dans cette guerre d’hommes, elles ont eu un rôle considérable, héroïque même parfois.

Un nom évoque à lui seul la guerre : Verdun

Samedi 10 novembre à 10h50

Sur le site emblématique des batailles les plus meurtrières de la Première Guerre mondiale, l’épisode revient sur les progrès fulgurants de la médecine imposés par les terribles blessures des combats.

Ossuaire de Douaumont  © Fondation Ossuaire de Douaumont

Une guerre avec des armes et une guerre avec des mots : la propagande a joué un rôle décisif pendant tout le conflit.
Les artistes ont usé aussi de leurs talents pour décrire l’horreur de la guerre, qu’ils soient ou non combattants.