Dossier de presse 14-18 : une programmation exceptionnelle
Télécharger la version PDF

Qui sommes-nous ?

Documentaires

Equipe de tournage

​À revoir pendant 1 mois après la diffusion sur grandest.france3.fr

Logo Qui sommes-nous ?  Des documentaires inédits
  Une programmation exceptionnelle les lundis soirs après le Soir/3, autourdu Centenaire 14-18.
  Des films co-produits par France 3 Grand Est.

 

Panoramas de guerre
Diffusion le 1er octobre après le Soir/3
Une coproduction France Télévisions / Ere Production / Saarländisher Rundfunk
Avec la participation de Mirabelle TV

Le Panorama de Rezonville d’Alphonse de Neuville, et le Panorama de Sedan d’Anton Von Werner s’étalent sur plus de 120 mètres de long et 20 mètres de haut.
Deux oeuvres réalisées pour donner au spectateur l’impression d’être le « témoin oculaire » de la bataille de 1870. Les peintres ont minutieusement sélectionné les éléments à reproduire pour condenser au mieux leur vision du conflit, avec une précision photographique. Bien avant l’apparition du cinéma, ces deux fresques circulaires ont été admirées par des millions de français et d’allemands, qui, pour la première fois, pouvaient revivre les évènements d’un conflit comme s’ils y avaient
participé.
Le documentaire explore les traces de ces Panoramas en compagnie de leurs auteurs.
 

Panoramas de guerre © Musée de la Guerre de 1870 et de l’Annexion
 

 


Vous n’aurez pas l’Alsace et la Lorraine
Diffusion le 22 octobre après le Soir/3
Une coproduction France Télévisions / Bamboo doc

En 2018 l’Alsace et la Moselle célèbreront le centenaire de leur rattachement à la France. Ce film présente une lecture inattendue de la Première Guerre mondiale, ses causes et ses conséquences, par le prisme de la question «Alsace - Lorraine». Pour les Alsaciens et les Lorrains, la Grande Guerre a marqué une déchirure et créé un socle identitaire fondateur qui allait façonner l’esprit régional jusqu’à avoir des répercussions douloureuses dans les décennies à venir. À travers des archives exceptionnelles et les analyses ’historiens français et allemands, le film dessine peu à peu un territoire historique dont les enjeux ont pesés de tout leur poids sur la politique franco-allemande jusqu’au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, et façonné l’Europe d’aujourd’hui.

Vous n'aurez pas l'Alsace et la Lorraine © Bamboo doc


Le légiste des Poilus
Diffusion le 5 novembre après le Soir/3
Une coproduction France Télévisions / EGODOC

100 ans après la guerre, plus de 80000 morts seraient encore dispersés dans la forêt de Verdun, leurs corps n’ont jamais été retrouvés. Mais parfois des restes réapparaissent à l’occasion de fouilles ou découverts par des promeneurs. Ces restes sont confiés à Bruno Fremont, médecin légiste et chef des urgences de l’hôpital de Verdun. Bénévolement il met tout en oeuvre pour honorer et donner une identité à ces dépouilles. Le film s’appuie sur une découverte majeure qui a été faite lors de travaux d’aménagement du mémorial de la bataille de Verdun : trois corps ont été découverts mais une seule plaque d’identité militaire a été trouvée à leurs côtés. L’enquête est menée pour découvrir qui est le soldat Claude Fournier.

 

Le légiste des Poilus © Egodoc