Temps fort

Télécharger la version PDF

SAVOUREUSES ESCAPADES LOINTAINES

  • Collection documentaire

  • Inédit

  • À partir du 9 juillet, du lundi au vendredi à 12.55

madagscar

La gastronomie vit, comme le reste de la planète, à l’échelle internationale. Le nombre de restaurants étrangers présents dans toutes les grandes villes du monde en est la preuve. Si sa cuisine est représentative d’un pays, elle est aussi souvent garante des traditions et de la culture, un vecteur authentique pour bien découvrir une ville, une région ou un pays.

Savoureuses escapades lointaines est une invitation au voyage et à la découverte des gastronomies d’ailleurs : produits, recettes, rites de consommation, et surtout les hommes et les femmes qui les réalisent.

Quatorze destinations au programme : Sénégal, Shanghai (Chine), Le Cap (Afrique du Sud), Sri Lanka, Venezuela, Vietnam, Burkina Faso, Bénin, Chine (seconde destination), Madagascar, Guyane, La Dominique, La Réunion et Maroc.

Avant de cuisiner, la visite du marché — qui est très souvent l’un des meilleurs lieux d’observation et de compréhension de la culture, de l’économie et de la société d’un pays ou d’une ville — s’impose : découverte du marché central, son histoire, mais surtout les produits, fruits, légumes, viandes et poissons, ainsi que les spécialités locales. 

Les chefs qui nous reçoivent nous présentent l’une de leurs recettes vedettes et une autre plus traditionnelle. On découvre également les us et coutumes qui se pratiquent autour de la table de chaque destination. Que dire et que faire lorsque l’on est invité ? Comment se comporter autour de la table ?

 

Premier rendez-vous : lundi 9 juillet à 12.55 au Sénégal

Les histoires des anciennes colonies et de l’Aéropostale flottent encore dans l’air brûlant de cette matinée qui ne fait que commencer à Saint-Louis. Dans cette partie nord du Sénégal, l’océan et le fleuve apportent un peu de fraîcheur aux portes du désert. L’eau salée ou douce est une richesse qui permet de cultiver de nombreux légumes, de nourrir les troupeaux et de pêcher de nombreux poissons. Pour commencer, c’est le marché de Saint-Louis, l’ancienne capitale du pays, qui nous ouvre ses portes. Les vendeuses de charbon de bois, indispensable aux cuisinières africaines, sont déjà en place. Les premières clientes profitent des étals encore bien garnis. Rappelons-nous que les femmes consacrent une grande partie de leur temps à la confection des repas et qu’elles commencent très tôt à faire mijoter leurs plats. Pour mieux comprendre le marché N’dar, nous avons rendez-vous avec Ali. Il nous explique pourquoi les Sénégalais aiment manger épicé, nous montre le piment « tyson » et les haricots « niébés », il nous parle aussi de l’huile d’arachide si importante pour l’économie de son pays. Nous partirons enfin sur le petit marché de Dagana, plus en amont sur le fleuve, un marché de campagne où la vie s’écoule au rythme du fleuve.

Les trois recettes colorées de cette émission sont à l’image du pays : thiof à la braise et sa sauce poutargue, gigot au four et ses niébés à la tomate et un poulet yassa pour terminer.