Communiqué du 02 avril 2019

Télécharger la version PDF
MATHIEU VIDARD

SCIENCE GRAND FORMAT

Tous les jeudis à 20h50

france 5
Jeudi 25 avril à 20h50

TERRES EXTRÊMES

Dans « Terres extrêmes », la scientifique Heidi Sevestre part à la rencontre de femmes et d’hommes qui ont appris à vivre sur les terres où la nature est très hostile. Volcans, glaciers, inondations, tremblements de terre, aridité… Grâce à des rencontres étonnantes et des images spectaculaires, Heidi nous démontre comment le génie humain permet de faire face à tous ces phénomènes. Au cours de son enquête, Heidi dévoile comment les forces de la nature les plus redoutables sont parfois à l’origine de progrès scientifiques majeurs.

JAPON 

Situé sur la ceinture de feu du pacifique, le Japon a été dessiné par les mouvements telluriques au fil des millénaires : 6852 îles aux côtes ciselées et aux reliefs façonnés par de nombreux volcans. Sur leurs pentes escarpées qui représentent 70% des terres, la nature est aussi merveilleuse qu’elle est dangereuse. 

Prise en tenaille entre la montagne et la mer, la population japonaise s’est concentrée sur les minces bandes côtières, à la merci des flots. Le monde entier l’a découvert lors du tsunami de 2011, qui a entraîné la catastrophe nucléaire de Fukushima. Tsunamis, mais aussi typhons, inondations, et coulée de boue, sur les côtes, comme dans les montagnes, l’eau est ici une menace. Pour se protéger, les japonais ont entrepris un véritable bras de fer avec la nature. Dans le nord, des murs gigantesques, érigés face à la mer, défigurent les côtes. A Tokyo des structures titanesques ont été conçues pour protéger les habitants des inondations. 

Pour maîtriser les méga-séismes et les tsunamis, les japonais ont initié une expédition scientifique unique au monde : le forage de la faille de Nankaï. Elle devrait permettre aux experts de mieux comprendre les mécanismes de subduction provoquant ces phénomènes extrêmes. Mais la foi inébranlable des japonais dans la suprématie de la science et la technique interroge sur les limites à ne pas dépasser !


PERNEL MEDIA

CALIFORNIE

Dans ce nouvel épisode, la scientifique se rend dans une « Terre extrême » méconnue : la Californie. L’État le plus riche et peuplé des États-Unis est en effet situé entre deux plaques tectoniques majeures de la planète : la plaque pacifique et la plaque nord-américaine. La région figure parmi les zones sismiques les plus dangereuses au monde en étant traversée par la célèbre faille de San Andreas qui fait peser sur ses habitants la menace du Big One. La scientifique Heidi Sevestre visualise sur le terrain comment le glissement des plaques a façonné les immenses bassins désertiques de l’État, où s'élèvent les températures les plus élevées de la planète, comme dans la mythique Vallée de la Mort.

Pourtant, il y a des siècles, les pionniers de la conquête de l'Ouest se sont installés sur ces terres hostiles. Ils ont transformé des déserts en oasis agricoles et ont construit sur les failles les plus actives du monde des villes aussi importantes que San Francisco et Los Angeles ! En sillonnant cette " terre extrême " frappée récemment par des incendies sans précédent, la géographe rencontre des scientifiques qui tentent de faire face aux multiples dangers du territoire. L’occasion de découvrir comment le changement climatique a poussé les californiens dans leurs retranchements et a conduit l’État à s’engager à produire 100 % d’électricité verte d'ici 2045.
pernel media

[TEASER 1] Science grand format - Terres extrêmes : le Japon

[TEASER 2] Science grand format - Terres extrêmes : la Californie

SCIENCE GRAND FORMAT
Tous les jeudis à partir de 20h50

JAPON
Format : 52’

Ecrit, réalisé et fimé par Frédérique Mergey

Produit par Pernel Media. 2018

 

CALIFORNIE
Format : 52’
Ecrit et réalisé par Marina Boyenval et Laurent Lichtenstein

Produit par Pernel Media. 2018

Crédit photo : Pernel Media
Nathalie Guyon/FTV