Communiqué du 05 février 2019

Télécharger la version PDF
MATHIEU VIDARD

SCIENCE GRAND FORMAT

Tous les jeudis à 20h50

france 5
Jeudi 28 février à 20h50

ENQUÊTE SUR L'ÎlE DES MOAI 
Les moaï sont des statues géantes figées pour l’éternité sur l’une des îles les plus isolées au monde : l’île de Pâques.  Un petit bout de terre perdu dans l’immensité de l’océan Pacifique qui fascine autant les chercheurs que les visiteurs. Les fouilles récentes apportent un nouvel éclairage sur l’histoire de l’île : elles permettent de mieux comprendre la civilisation pascuanne et son évolution. Pendant des siècles, les rapanuis pensaient être les seuls êtres humains au monde. Mais en 1722, le jour du dimanche de Pâques, un navire hollandais repère l’île à l’horizon. Près de 50 ans plus tard, un autre navire débarque sur l’île. Mais les explorateurs découvrent une situation bien différente. La quasi-totalité des moaï a été renversée. Pourquoi ? Plusieurs théories s’affrontent à ce sujet. Elles vont de la guerre civile à la catastrophe écologique. Pour découvrir les secrets de l’île de Pâques, nous allons déconstruire virtuellement ces mystérieuses statues. Nous creuserons la terre pour les voir apparaître dans toute leur splendeur. Ces moaï disposés le long des côtes ont la tête surmontée de chignons de pierre rouge, des orbites creuses et regardent vers l’intérieur des terres. Leurs dos portent encore d’énigmatiques gravures à moitié effacées. À leurs pieds, les archéologues ont retrouvé des quantités d’ossements humains. Ces moai sont l’une des clés pour comprendre l’apogée et la chute de cette incroyable culture insulaire. Les dernières campagnes de fouilles remettent en cause les hypothèses établies, et nous éclairent sur la fonction de ces statues et la raison de leur abandon.
MOAI

 

 

 

 

PÉROU, LA CITÉ PERDUE DE CARAL 

Au cœur du désert péruvien s’élèvent de mystérieuses pyramides. Ce sont celles de la Cité Perdue de Caral. Ces constructions qui datent de la même époque que les pyramides de Gizeh, sont restées cachées sous le sable pendant plusieurs millénaires. Les premières fouilles ont commencé en 1994 et aujourd’hui de nouvelles technologies permettent aux chercheurs de répondre à certaines questions: Qui a bâti le site de Caral? Pourquoi construire ces structures gigantesques dans un endroit si inhospitalier ? L’enquête avance à grand pas et remet en question les thèses sur les premières civilisations en Amérique. Comme la plupart des archéologues, Jeff Rose, spécialiste des sociétés précolombiennes, suppose que la naissance des civilisations est liée à la guerre et à la maîtrise de technique comme la poterie. Caral bouleverse ses certitudes. Elle est la preuve qu’une société peut naître d’échanges commerciaux pacifiques et non du désir de conquête. Pendant 1 000 ans, Caral a défié les forces de la nature, avant de devoir s’incliner devant elle. L’incroyable histoire de Caral oblige les chercheurs à revoir leur vision de l’histoire. Elle est la civilisation la plus ancienne des Amériques connue à ce jour.

CARAL

 

 

SCIENCE GRAND FORMAT
Tous les jeudis à partir de 20h50

 

ENQUÊTE SUR L’ÎlE DES MOAI 
Format : 52' - Réalisateur: Terry Black
Produit par Windfall Films Ltd. pour Discovery Networks Europe et Science Channel avec la participation de France Télévisions

Crédit photo :  Mark Atwill / Windfall Films Ltd

 

PÉROU, LA CITÉ PERDUE DE CARAL 

Format : 52' Réalisateur: Tom Cebula
Produit par Windfall Films Ltd. pour Discovery Networks Europe et Science Channel avec la participation de France Télévisions

Crédit photo : Tom Cebula / Windfall Films Ltd