Dossier de presse
Génération What?

« Generation What? » est la première campagne qui invite la jeunesse européenne à se définir et à prendre position. Ce portrait des 18-34 ans dépasse les frontières. Pendant six mois, « Generation What? » met les jeunes d’Europe au cœur du débat.

En 2013, France Télévisions proposait à la jeunesse de faire son autoportrait. Plus de 250 000 Français se sont connectés à « Génération Quoi ? » pour exprimer leur opinion et se comparer. Ils ont ainsi répondu à près de 23 millions de questions.

Le constat : cette jeunesse considère que la société ne lui donne pas les moyens de montrer ce dont elle est capable (à 70 %), qu’elle ne fait plus vraiment confiance aux principales institutions (éducation nationale, médias, politiques) et qu’elle est prête (à 61 %) à participer à un mouvement de révolte de grande ampleur.

Plusieurs jeunesses se distinguent. Étudiants, salariés en CDI, chômeurs et intérimaires ne voient pas leur avenir de la même manière. Ils ne partagent pas les mêmes peurs et les mêmes rêves.

Mais qu’en est-il en Europe ? Jamais une génération n’a été aussi éduquée, mondialisée et connectée. À 20 ans, voit-on le monde de la même manière à Marseille et à Cardiff, à Prague et à Berlin, à Turin et à Barcelone ?

Voyelle Acker, directrice adjointe des Nouvelles Écritures et du Transmédia France Télévisions

Il y a un peu moins de trois ans, lassés de voir toute une génération définie dans les medias par un simple Y, nous lancions avec Upian, Yami 2 Productions et les équipes documentaires de France 2 « Génération Quoi ? ». La promesse était simple : et si, plutôt que de caractériser les jeunes avec notre expertise de média justement, de sociologues ou tout simplement d'adultes, on leur laissait la parole ? Et s’ils disaient eux-mêmes comment ils voient les choses, comment ils les vivent, comment ils se les représentent ?

Une promesse simple, mais engageante : en quelques mois, plus de 270 000 internautes se sont connectés à l'enquête en ligne, répondant à près de 24 millions de questions.

Et d’un coup, nous avions entre les mains l’un des plus fidèles portraits de la jeunesse française jamais réalisés.

Très vite, et parce que la curiosité fait partie de l’ADN des Nouvelles Écritures, nous avons eu envie de voir plus loin, de changer d’échelle. De partir à la conquête de l’Europe. C'est le point de départ de « Generation What? ».

Un projet forcément hors norme que nous n’aurions pu construire sans le soutien précieux de l’Union européenne de radio-télévision (UER) et des 16 diffuseurs européens qui nous ont suivis dans l’aventure.

Avec « Generation What? », nous partons à la rencontre des jeunes de 12 pays. Entendre toute une jeunesse qui ne cesse d’affronter les crises. Entendre pour comprendre comment on voit le monde d’aujourd’hui. Entendre pour essayer de déceler si, au sein de cette Europe tant décriée, la première génération véritablement européenne n’est pas déjà née.

 

Tiphaine de Raguenel, directrice exécutive de France 4

Aujourd’hui, France Télévisions, l’Union européenne de radio-télévision, Upian et Yami 2 Productions s’allient pour développer « Generation What? », un dispositif inédit et un peu fou, non pas à l’échelle nationale mais européenne. 12 pays, 9 langues, 350 jeunes filmés dans toute l’Europe, 4 films documentaires.

L’objectif est simple et inédit : donner la parole aux jeunes pour savoir comment ils se sentent et se définissent. À 20 ans, voit-on le monde de la même manière à Marseille et à Cardiff, à Prague et à Berlin, à Turin et à Barcelone ?

Et, parce qu’elle veut être l’écho des nouvelles générations et un lieu d’échanges et de partages, France 4 est partenaire du projet !

Les Nouvelles Écritures et France 4 ont décidé de s'associer afin de proposer une couverture très large de l’événement pour amplifier encore la dynamique de l’opération. Pendant six mois, toutes les antennes et les relais de France Télévisions se mettront au diapason de ce dispositif unique pour inciter le maximum de participants à prendre la parole pour s’exprimer et explorer l’Europe.

Au mois de mai, France 4 diffusera quatre documentaires de 52 minutes produit par Upian et Yami 2 Productions et réalisés par Simon Bouisson et Pierre Bourgeois. Coproduits par la France, l’Allemagne, le pays de Galles, la Belgique et le Luxembourg, ils vont à la rencontre des jeunes Européens à travers les fragments de leur vie. Dans chacun des films, 4 jeunes Européens s’expriment sur les thèmes des sentiments amoureux, de la famille, du travail et de la fête avec ses copains.

Alors à quoi ressemble cette génération européenne ?  Pour le savoir, à vous de jouer, de répondre, de vous comparer, de partager et de regarder les témoignages !

Bande-Annonce

video

Depuis le 11 avril 2016, « Generation What? » donne la parole aux 100 millions de jeunes Européens.

Generation What?

Dans 12 pays d’Europe.

✓ Allemagne (BR, SWR et ZDF)

✓ Autriche (ORF)

✓ Belgique (RTBF et VRT)

✓ Espagne (RTVE)

✓ France (France Télévisions)

✓ Grèce (ERT)

✓ Irlande (RTÉ)

✓ Italie (RAI)

✓ Luxembourg (a_BAHN & Eldoradio)

✓ Pays-Bas (BNN-Vara)

✓ Pays de Galles (S4C)

✓ République tchèque (CTV & Cesky Rozhlas)

Dispositif

« Generation What? », c'est :

Generation What?

Sur Internet :

✓ 1 enquête de 150 questions avec des résultats en temps réel ;

✓ 21 vidéos de jeunes dans chaque pays ;

✓ 1 best of compilant les vidéos de 350 jeunes Européens ;

✓ 1 carte interactive de l’Europe qui montre les similitudes et les différences entre les jeunes européens.


À l’antenne :

✓ 4 films documentaires diffusés sur France 4.

Le site Generation What? est décliné dans tous les pays européens partenaires de la campagne. On y retrouve :

1) L’enquête

Elle comporte 150 questions qui interrogent l'internaute sur un ensemble de valeurs, d’attitudes et de comportements. Elles questionnent l’intimité, la famille, le travail, les amis, la société, le futur, les frontières ou encore l’Europe. Le site permet à chacun de situer ses réponses par rapport à celles des autres (Français et Européens) en temps réel. Ainsi se dessine le portrait d’une génération, réponse après réponse.

Quelques exemples de questions :
« Est-ce que la société française te donne les moyens de montrer ce dont tu es réellement capable ? » ; « Avoir 20 ans, c'est le plus bel âge de la vie ? » ; « Quand on veut, on peut ? » (À ce jour, sur les 167 372 personnes qui ont répondu à cette question, 67 % sont d'accord et 33 % pas d'accord) ; « Pourrais-tu être heureux sans amour ? » ; « Est-ce que tu as déjà utilisé des sex-toys ? »

2) Le portrait local

21 vidéos de 8 à 12 minutes constituent « le portrait ». Elles mettent en scène une trentaine de jeunes Français qui répondent au questionnaire. Pendant la lecture des vidéos, les résultats de l’enquête s’affichent en temps réel.

3) Le portrait européen

En plus du portrait de la jeunesse de son pays, le site offre une carte interactive présentant les résultats à l’échelle de l’Europe. Cette carte est accompagnée d’un best of des vidéos de toute l’Europe.

4) L’observatoire

Dans l'observatoire sont compilés les articles, émissions, forums, initiatives, colloques et débats : c'est le lieu où se raconte « Generation What? » durant les six mois de campagne.

Génération What?

Quatre épisodes documentaires reprenant les thématiques centrales du questionnaire seront diffusés quelques semaines après la mise en ligne du site.

Épisode 1 - Moi et l'amour

À Manchester, Richard cherche l’amour et se demande s’il le trouvera. Francisco, à Ericeira au Portugal, vient de tomber amoureux et sa vie sexuelle est chamboulée. Angelina aime Saher et veut vivre en couple avec lui à Fribourg. Thaïs a rompu avec son copain et déménage à Berlin pour se retrouver. Homo ou hétéro, fille ou garçon, tous s’interrogent sur leur rapport à l’amour, au corps, à la liberté sexuelle. À l’heure des sites de rencontres et d’une hypersexualisation des rapports entre jeunes, on sera surpris de croiser l’éternel romantisme, la difficulté à s’engager, le défi de s’assumer.

Épisode 2 - Moi et ma famille

À 24 ans, Efa, à Cardiff, n’a pas de domicile fixe mais ne veut pas retourner vivre chez ses parents. Elle s’assume. À Bruxelles, Margaux, 24 ans, court après ses diplômes mais reste dépendante financièrement de ses parents. Pas le choix si elle veut se placer. À Athènes, Alexandro, 32 ans, prend le temps de se trouver en s’engageant dans la permaculture. À Monopoli en Italie, Claudia, 33 ans, attend de se marier pour quitter ses parents. Elle veut s’intégrer. Ces quatre jeunes incarnent les quatre options qu’ont les jeunes Européens pour passer du statut d’adolescent à celui d’adulte.

Épisode 3 - Moi et le travail

Pawel, de Lodz en Pologne, a abandonné ses études d’architecture pour monter un fab lab. Il veut créer un écovillage. Claudine, au Luxembourg, a bien connu la violence physique et morale : elle est devenue travailleuse sociale et voue sa vie aux jeunes en errance. À Munich, Uta a travaillé plusieurs années dans un grand cabinet d’avocats d’affaire, après des études brillantes de droit. Elle a craqué et repris sa liberté. Elle gagne sa vie en tant qu’hôtesse et mannequin, en attendant de trouver un sens au travail. Jean-Baptiste vit en région parisienne. Après avoir travaillé plusieurs années comme commis, il a décidé, à 23 ans, d’ouvrir son propre restaurant gastronomique. Partout en Europe, l’insertion professionnelle se télescope avec des choix de vie et de valeurs qui ne sont pas toujours compatibles.

Épisode 4 - Moi et mes amis

Samedi soir, aux quatre coins de l’Europe, les douze personnages de nos trois films n’ont qu’une chose en tête : retrouver leurs amis et s’éclater. Du « before » à « l’after », du resto à la fête foraine, de l’alcool à la drogue, de la drague à la danse, de l’improvisation musicale à l’errance en bord de mer, de la méditation zen au street art, douze façons de vivre à fond son époque, de tout lâcher, de chavirer jusqu’au petit matin.

Note d'intention
C’est quoi être jeune aujourd’hui, en Europe ?

Tout montre qu’une génération spécifique est apparue, frappée par la crise de 2008. Cette génération ne se reconnaît plus dans les valeurs de notre société. Pourtant, elle doit tout faire pour y gagner sa place. Entre colère et résignation, elle développe ses propres valeurs, conditionnées par son mode de vie, en rupture avec les codes et attitudes des précédentes générations.

Les portraits de « Generation What? » sont les témoignages d’une époque. Celle où cette génération se considère comme un peu « perdue » et vit dans la « galère ». Une génération dont l’existence se décrypte et se révèle au gré des traces numériques qu’elle laisse derrière elle : photos, vidéos, statuts, selfies, Tweets... Internet est son journal intime connecté au monde entier. Sur nos écrans, à quelques clics, une génération se raconte et se construit.

Ainsi, les films documentaires de « Generation What? » interrogent ces jeunes et les font se questionner eux-mêmes. En ce sens, ce sont des autoportraits. En mode « selfie », ils se livrent à un instant T de leur vie. C’est bien ce présent que « Generation What? » cherche à comprendre. Et pour le comprendre, il faut interroger le passé (numérique), vivre le présent et fantasmer le futur.

À travers un moment clé de sa vie, un personnage est mis en scène. Nouveau travail, nouveau partenaire, grand déménagement... Cette transition, cette étape, permet de donner un sens narratif fort au portrait. Une petite dramaturgie s’élabore sous nos yeux. Comment notre personnage en est-il arrivé là ? Qu’apprend-il de cette épreuve ? Qui l’aide dans cette étape ?

Chaque documentaire croise quatre portraits dans une de ces problématiques également développées dans le questionnaire en ligne : Moi et l'amour, Moi et ma famille, Moi et le travail, Moi et mes amis. Le croisement des portraits permet ainsi la comparaison des caractères, des stratégies, des situations locales. Les différences permettent de souligner les lignes de force communes.

L'équipe du film

Fiche technique

Les films documentaires :
4 x 52 minutes
Auteur : Christophe Nick
Réalisateurs : Pierre Bourgeois, Simon Bouisson et Ludovic Zuili

Le site :
Auteurs et réalisateurs : Christophe Nick, Alexandre Brachet et Margaux Missika

Produit par Upian, Yami 2 Productions, a_BAHN, France Télévisions et les Nouvelles Écritures
Coproduit par BR et ZDF (Allemagne), S4C  (pays de Galles), RTBF (la Belgique) et a_BAHN (Luxembourg) 
 

FTV     NE  UPIAN YAMI2 ABAHN  EBU


Label diversité

Label diversité

Proposé par

 BNN VARA CESKY  Ceska tv ELDORADIO ERT RTE RAI ORF SWR   BR ZDF

F4 RTBF S4C VRT  RTVE

Coordonné par

EBU

Avec l'aide du

CNC FFL

En partenariat avec

FTVINFO KONBINI MADMOIZELLE CNAJEP YFJ FFJ