Dossier de presse de rentrée 2017-2018

Télécharger la version PDF

Des vérités brutes qui éclairent le monde

header documentaires

Du passé, peut-on faire table rase ? Comment comprendre la France d’aujourd’hui sans affronter notre histoire ? France 3 reste plus que jamais attachée à offrir en prime time des films d’histoire parce que ceux-ci résonnent avec la France d’aujourd’hui. Ainsi, comment comprendre la France sans envisager notre histoire coloniale ? Comment comprendre ce mouvement collectif, mais aussi largement individuel, qui poussa des Français à se projeter dans L’Illusion coloniale ? Comment comprendre les fractures françaises sans connaître La France d’avant 14 : Paris déjà mondialisé, une périphérie qui se nomme « zone » et des campagnes coupées du mouvement de modernisation ? Enfin, redécouvrir Mai 68 sous un angle nouveau, de l’autre côté du pavé : 68 sous les pavés… les flics ! En deuxième partie de soirée, la chaîne continuera à investir le champ du politique, mais autrement. Moins de portraits, plus de films sur le terrain, au plus près des Français. Des films politiques au sens de polis, de « communauté de citoyens ». Avec des documentaires qui se penchent sur la France telle qu’elle est. Des films qui posent la question des fractures sociales et territoriales, dont la géographie du scrutin présidentiel est terriblement révélatrice.

1917, il était une fois la révolution
90 min. Réalisé par Bernard Georges. Produit par Cinétévé / Lucie Pastor avec la participation de France 3

1917… La guerre est devenue mondiale et ravage l’Europe. En Russie, une révolte populaire va devenir en quelques mois une révolution qui va engloutir un monde vieux de plusieurs siècles, celui de la Russie éternelle, incarnée par son tsar tout-puissant, Nicolas II. De cet événement unique va naître un autre monde, inédit, qui va reconfigurer le XXe siècle.
Dans ce film « tout archives », il s’agit de raconter les huit mois de révolution, d’espoir et de bouillonnement démocratique qui ont fait de 1917 le symbole de la première révolution socialiste de l’histoire. L’originalité du point de vue réside dans le récit de deux révolutions qui ont, par la suite, été amalgamées en une seule par l’historiographie officielle soviétique.

Foule en Russie en 1917

© AKG / Cineteve

 

68 sous les pavés... les flics !
90 min. Réalisé par David Korn-Broza. Produit par Cinétévé / Lucie Pastor avec la participation de France 3.

Ce documentaire raconte, pour la première fois, les événements de Mai 68 à travers le prisme des forces de l’ordre. Une vision inédite de l’explosion contestataire qui a secoué la France du général de Gaulle et la toute jeune Ve République, à contre-courant des idées reçues. Car, si la mémoire collective a retenu de Mai 68 une révolte joyeuse, fantasque et pacifique menée par quelques étudiants du Quartier latin, elle a, comme souvent, occulté une réalité beaucoup plus conflictuelle, en passant sous silence l’expérience des forces de l’ordre, acteurs pourtant incontournables de tout mouvement social.

La police durant Mai 68

© Agip Bridgeman Images

 

Fortune et infortune des Bettencourt
90 min. Réalisé par Gérard Miller. Produit par Flach Film et 2 cafés l’addition ! / Jean-François Lepetit et Karina Si Ahmed avec la participation de France 3.

La saga des Bettencourt, du début du XXe siècle à nos jours. Le regard du psychanalyste Gérard Miller sur cette famille aussi mystérieuse que riche, dont il a voulu comprendre l’histoire, discerner la logique, percer les ténèbres et pénétrer le royaume qui porte le nom d’une marque célèbre d’un bout à l’autre du monde et qui, comme la tour Eiffel ou le Louvre, semble aujourd’hui faire partie de notre patrimoine.

Portrait de la famille Bettencourt

© Kathleen Blumenfeld / Roger-Viollet

 

L’Aventure coloniale
90 min. Réalisé par Cédric Tourbe. Produit par Agat films / David Coujard avec la participation de France 3.

De la fin du XIXe siècle à son apogée en 1939, la République française possédait un empire colonial gigantesque, équivalent à 23 fois la superficie de la France. Pour des générations de Français, il s’agissait d’un monde lointain et exotique où la France menait une œuvre légitime et généreuse… bien loin de la réalité coloniale qui n’était connue que de ceux qui partaient vers ces horizons éloignés. C’est cette réalité que L’Aventure coloniale va prendre à bras-le-corps. À travers un voyage dans le temps et grâce aux innombrables archives et témoignages laissés par les fonctionnaires coloniaux, militaires ou simples colons, nous parcourrons les quatre coins de ce monde colonial aujourd’hui disparu, implacable et violent, parfois absurde, toujours surprenant.

 

L'illusion coloniale

© DR

 

Angela Merkel, une histoire allemande
52 min. Écrit et réalisé par Virginie Linhart. Produit par Et la suite productions..! / Rachel Kahn avec la participation de France 3.

Les élections allemandes qui se tiendront en septembre prochain sont une occasion unique pour proposer le portrait sur une chaîne française de cette femme hors du commun. Dirigeante incontournable sur la scène internationale, elle a été consacrée par Barack Obama meilleure alliée des États-Unis. Elle est la première à qui Emmanuel Macron, une fois élu, a rendu visite. Appelée par ses compatriotes Mutti (Maman) alors qu’elle n’a jamais eu d’enfant, la chancelière est l’unique Européenne à avoir l’oreille de Vladimir Poutine, avec lequel elle parle le russe appris dans son enfance passée en RDA.  

Le film retrace la trajectoire d’une femme fascinante, tant par ses origines – fille de pasteur élevée à l’Est de l’Europe, scientifique de haut niveau, elle a 35 ans à la chute du mur de Berlin – que par la fulgurance de son ascension. Elle ne mettra que 15 années à accéder au sommet de l’État allemand et exerce, depuis, un pouvoir qui fascine. Angela Merkel est-elle une dame de cœur ou une dame de fer ? Se pencher sur l’incroyable itinéraire personnel et politique de la chancelière offre de précieux éléments de réponse.

Merkel

© Getty images

 

L’Exercice de la justice
2 x 60 min. Écrit et réalisé par Michaël Prazan. Produit par Press TV / Jacques Aragonès avec la participation de France 3.

Les magistrats sont souvent critiqués, et les justiciables mécontents des décisions de justice rendues à leur encontre. C’est pourquoi, au sein du Tribunal de grande instance de Vienne, L’Exercice de la justice propose de donner à voir et à comprendre le fonctionnement de la justice au quotidien, en suivant les différents acteurs judiciaires dans leur travail, au jour le jour, mais également les affaires en cours, de l’instruction aux jugements. Chacun pourra ainsi s’identifier aux hommes et aux femmes qui rendent la justice, mais aussi aux justiciables, pour la plupart des citoyens ordinaires que la vie familiale, professionnelle, les fréquentations, les tentations et les lâchetés bien ordinaires, voire même l’erreur judiciaire, ont conduits jusqu’à la barre des prévenus.

L'exercice du pouvoir

© Press TV

 

retour sommaire