Communiqué du 29 octobre 2018

Télécharger la version PDF
Enfance abusée

JOURNEE SPECIALE

"ENFANCE ABUSEE : BRISONS LE SILENCE"

Mardi 20 novembre 2018 / Journée internationale des droits de l'enfant

france 2
#BrisonsLeSilence    #JourneeMondialedeLEnfance

 

 

 

Logos

 

 

Dans la lignée de ses mobilisations marquantes de ces dernières années autour du harcèlement scolaire, du harcèlement sexuel au travail ou encore de l’homophobie, France 2 a souhaité s’engager sur la question de la lutte contre la pédophilie dans toutes ses formes. Ce combat sera porté par le documentaire Enfance abusée, réalisé par Eric Guéret et produit par Morgane. Diffusé dans le cadre d’Infrarouge, il sera suivi et prolongé d’un débat présenté par Marie Drucker.

 

Pour accompagner avec force ce programme d’utilité publique et lui donner encore plus d’impact, un partenariat d’envergure inédite a été mis en place entre les équipes de France 2, France Inter, La Croix et Bayard Jeunesse. La date choisie pour cette mobilisation collective est le mardi 20 novembre 2018, journée internationale des droits de l’enfant.

 

L’engagement des médias partenaires se structure autour de deux volets d’action :

  • La libération de la parole et la dénonciation de la question encore trop taboue de la pédophilie et de l’inceste, au travers du documentaire inédit Enfance abusée.

    France 2, France Inter et La Croix uniront leur puissance éditoriale pour donner le plus large écho à ce documentaire et à cette cause. En amont, La Croix publiera, dès le mercredi 7 novembre, un numéro spécial du supplément « Parents-Enfants » sur le thème « Pédophilie : quand la famille affronte choc ». Les équipes de franceinfo (TV et numérique), ainsi que les magazines de France 5, seront également à l’unisson de la journée spéciale du 20 novembre.
     
  • La prévention à destination des 7/13 ans, au travers de l’édition en novembre du livret « Stop aux violences sexuelles faites aux enfants », réalisé par Bayard Jeunesse et diffusé avec les magazines Astrapi, J’aime lire, j’aime lire Max et Images Doc. Le livret s'adresse directement aux enfants, avec l'ambition d'aider les familles, mais aussi les éducateurs, à trouver les mots justes pour aborder ce sujet avec eux, parce que "Leur en parler, c'est les protéger"

    Ce livret verra sa diffusion très élargie grâce au soutien de nombreuses associations de lutte contre la pédophilie et de défense des droits de l’enfant. Il sera également décliné sur le numérique, avec naturellement un relais important sur les réseaux sociaux de France 2, France Inter et La Croix. france.tv éducation sera aussi partie prenante de ce dispositif numérique.

 

A noter que la mobilisation de France 2 est en phase avec les initiatives déployées plus largement par France Télévisions autour de la journée internationale des droits de l’enfant.

Soulignons enfin, sur cette même thématique, que la filiale France 2 Cinéma est coproductrice du film d’André Bescond et Eric Métayer, Les chatouilles (sortie en salles le 14 novembre 2018, en partenariat avec France Inter).

 


 

> Mardi 20 novembre 2018 : JOURNÉE SPÉCIALE « Enfance abusée : brisons le silence ! »

Documentaire inédit Enfance abusée suivi d'un débat : diffusion dans INFRAROUGE à 23h15
Présentation : Marie Drucker

 

 

 

 

logo infrarouge

La pédophilie est un fléau. 3,5 millions de Français ont été victimes de violences sexuelles dans leur enfance. Huit victimes nous racontent avec pudeur les violences sexuelles qu’elles ont subies.

Au-delà des faits, les témoins décrivent les conséquences désastreuses que ces viols ont eues sur leur vie, mais aussi le long parcours de reconstruction qui les a amenés à la résilience.Les violences sexuelles ont, au moment des faits, un effet de sidération qui paralyse les victimes. Elles sont généralement incapables de parler et de raconter ce qu’elles ont subi. Manipulés pour satisfaire les plaisirs des adultes, les enfants sont la plupart du temps sous emprise et se taisent par peur, par culpabilité, parce qu’ils craignent de ne pas être crus. Parfois les victimes mettent en place des défenses psychologiques et oublient les événements traumatiques qu’elles ont vécus des dizaines d’années auparavant.Un enfant abusé souffre d’un sentiment de culpabilité, de manque de confiance, de dévalorisation de soi. Les ravages sur sa vie entière sont parfois terribles. Souffrance psychique, trouble du comportement alimentaire, addiction à l’alcool et aux drogues, dépressions, tentatives de suicide… les violences sexuelles détruisent l’être à petit feu.Pour arriver à mieux vivre et commencer un travail de reconstruction, il faut parler. Mettre des mots, comprendre ce qui s’est passé, ce qu’on a enfoui et pourquoi. Après la parole, on a parfois recours à la justice…quand il n’est pas trop tard et que le délai de prescription n’est pas dépassé.

Ce qui apparaît inacceptable pour les victimes qui ont le courage de nous parler, c’est de découvrir l’énorme complaisance et le laxisme des institutions face à ces violences. Chaque affaire portée sur la place publique révèle, sans exception, la liste de tous ceux qui savaient et qui ont laissé faire. Le soutien de l’Eglise aux actes pédophiles des prêtres. Les non-dits sur le comportement de certains professeurs de l’éducation nationale ou certains encadrants sportifs. L’entourage, les parents, la famille, les amis qui savent sans parfois se l’avouer et restent inactifs. Les policiers qui assistent impuissants aux crimes de récidivistes qu’aucune victime n’ose dénoncer. Il y a une omerta incompréhensible qui entoure la pédophilie en France. Un déni coupable. Plus que le simple récit d’une violence insupportable, ce film est aussi un message d’espoir. Pour certaines victimes, la résilience est possible. Il est possible de retrouver la sérénité alors même qu’on a subi de telles violences. On ne peut pas effacer le passé, mais on peut se reconstruire. A condition de regarder la réalité en face et de briser le silence qui tue.

 

Les témoignages : Andréa Bescond, 42 ans, comédienne, danseuse, violée de 8 à 12 ans par un ami de la famille ; Ingrid Hild, infirmière, violée par son père de 10 à 16 ans ; Kévin Massé, 30 ans, ouvrier, violé par son entraîneur de foot de 6 à 17 ans ; Laurent Boyet, 45 ans, policier, violé par son frère de 16 ans, de l’âge de 6 à 9 ans ; Mathilde Brasilier, 58 ans, écrivaine, journaliste, violée par son père jusqu’à l’âge de 10 ans ; Sébastien Lopez, 35 ans, ouvrier, sa fille a été victime des ateliers du goût du directeur d’école de Villefontaine à l’âge de 6 ans ; David Guillemois, 48 ans, professeur d’EPS, agressé sexuellement par sa tante et marraine vers 7/8 ans ; Corinne Bouchoux, 52 ans, Sénatrice, agressée par un prêtre à l’âge de 7 ans.

 

 

Un documentaire (70 minutes) écrit et réalisé par Eric Guéret
Une production Morgane Gérard Pont, Gérard Lacroix, Sylvain Plantard
Produit par Carlos Pinsky
Avec la participation de France Télévisions
Avec le soutien de le Région Île-de-France
Avec le soutien de la Procirep- Angoa
Avec le soutien du CNC
Unité documentaires et magazines culturels de France 2 : Anne Roucan
Directrice de l'unité documentaires et magazines culturels de France 2 :Catherine Alvaresse

 

Débat INFRAROUGE à 0h25
Présentation : Marie Drucker

Thématique : « Comment réduire le nombre d’enfants victimes des pédophiles ? »

Dans la foulée du documentaire, Marie Drucker recevra en plateau :

• Sébastien Boueil, fondateur de l’association « Colosse aux pieds d’argile », ancien rugbyman et victime d’abus sexuels dans son enfance

• Maud Petit, Députée du Val-de-Marne, très impliquée dans la lutte contre les violences sexuelles, présidente du groupe d’études des violences intrafamiliales, co-présidente du groupe d’études des droits de l’enfant.

  

Pour renforcer l’impact de la journée « Enfance abusée, brisons le silence ! », plusieurs programmes et chroniques spécifiques seront proposés tout au long de la journée du 20 novembre, mais également en amont (et ce, à partir du samedi 17 novembre 2018).

 

 

 

 

 

Quartier impopulaire

 

dimanche 18 novembre

LE JOUR DU SEIGNEUR

 

Face à l’ampleur des scandales de pédophilie dans l’Eglise, le Pape François adressait fin août une lettre à l’ensemble des catholiques. Dans ce message, il invite clercs et laïcs à réagir de façon communautaire pour que les structures de l’Eglise ne soient plus complices de ces crimes. Dans son volet magazine de 10h30 à 11h du dimanche 18 novembre, Le Jour du Seigneur pose la question « Prise de conscience de l’Eglise : et maintenant, que faisons-nous ? ». Comment réagir ensemble contre les actes de pédophilie ? La démarche communautaire proposée par le Pape peut-elle être efficace ? Comment peut-on ensemble accompagner les victimes ? Pour répondre à ces questions, deux personnalités aux prises avec les réalités de terrain seront interviewées : Véronique Margron, Présidente de la Conférence des religieuses et religieux, Monseigneur Eric de Moulin-Beaufort, Archevêque de Reims, qui s’est exprimé plusieurs fois sur le sujet. Un reportage donnera la parole à une victime et interrogera le « silence complice » à tous les niveaux de l’Eglise.

 

Direction de l’unité Émission religieuses de France 2 Laure Baudouin

 

Quartier impopulaire

 

20 novembre 2018 : déroulé de la journée spéciale

 


 

TÉLÉMATIN, à partir de 06h30
Présenté par Laurent Bignolas

#20Novembre

Télématin

 

 

 

Télématin accompagne la journée "Enfance abusée, brisons le silence" au travers de deux chroniques  spécifiques :

 

> Santé : Christelle Ballestrero : Comment les parents peuvent-ils aborder le sujet des abus sexuels avec leurs enfants ? Quels discours, quels mots employer, quels sont les signes d’alerte, à partir de quel âge doit-on en parler aux enfants ?

 

> Com’ : Thomas Hervé : Décryptage et mise en avant des campagnes chocs pour dénoncer les violences sexuelles faites aux enfants.

 

 

Au-delà de la question de la lutte contre les violences sexuelles faites aux enfants, et en préambule de la journée internationale des droits de l’enfant du 20 novembre, "C’est un monde" du samedi 17 novembre traitera des droits des enfants dans 4 pays : L’Inde, où plus de 11 millions d’enfants de moins de 14 ans sont forcés à travailler tous les jours pour survivre ; le Brésil avec la création d’une école qui redonne espoir aux enfants des favelas ; la Syrie avec la recrudescence des mariages d’enfants ; le Sénégal, avec la découverte d’un lieu qui permet chaque année à près de 350 enfants et adolescents de se reconstruire et de redevenir des citoyens.

 

Produit par Nathalie Morais
Unité magazines de société
de France 2 : Nicolas Daniel et Ophélie Radureau

 

 

Quartier impopulaire

 



C'EST AU PROGRAMME à 09h55

Présenté par Sophie Davant

 

Andréa Bescond, comédienne, danseuse, violée de 8 à 12 ans par un ami de  la famille et témoin dans le documentaire Enfance abusée, est l'invitée  de C'est au programme, à l'occasion de cette journée spéciale et de la sortie de son film Les chatouilles
 

C'est au programme

 

enfance abusée

 

Produit par Sophie Davant et Karine Abderrahim

Unité magazines de société de France 2 : Nicolas Daniel et Ophélie Radureau

 

Quartier impopulaire

 

Emission spéciale ÇA COMMENCE AUJOURD'HUI à 13h55

Présenté par Faustine Bollaert

 

Ca commence auourd'hui

 

 

Le 20 novembre, dans son émission quotidienne, Faustine Bollaert donnera la parole à quatre victimes aux témoignages poignants. Delphine et sa nièce Mélodie ont été abusées par le même homme, et c’est ensemble qu’elles ont trouvé la force de porter plainte. Jérôme a été victime du meilleur ami de son père. Après une longue amnésie post-traumatique, il a mené l’enquête pour retrouver d’autres victimes de son bourreau et leur permettre de porter l’affaire en justice, ce que lui n’avait pas pu faire à cause du délai de prescription. Sylvaine a subi la maltraitance et les viols de son beau-père. Des années plus tard, elle a décidé de se confronter à son agresseur. Leur parcours de résilients force l’admiration, et montre qu’il est toujours aussi urgent de libérer la parole autour de ce sujet tabou. Delphine Saulière, directrice des magazines Bayard Jeunesse et auteur de « Stop aux violences sexuelles faites aux enfants », sera l’une des spécialistes présentes sur le plateau.

 

 

Proposé et produit par Réservoir Prod
Unité magazines de société de France 2 : Nicolas Daniel, Ophélie Radureau et Caroline Bestory

 

 

Quartier impopulaire

 

 

JE T'AIME, ETC. à 15h05

Présenté par Daphné Bürki

 

Je t'aime, etc.

 

L'équipe de Je t'aime etc est partie à la rencontre d'un groupe d'enfants de Poitiers. Ils ont parlé de la manière dont ils découvrent leur corps, de ce que signifient pour eux la pudeur et l'intimité, et de leur prise de conscience progressive que celui-ci leur appartient.

La sexologue de l'équipe, Alexandra Hubin -qui a travaillé spécifiquement sur ces questions- reviendra en plateau sur ce sujet et sur les bonnes façons de s'emparer de cette discussion avec les enfants.



Une coproduction Martange Production/ITV Studios France
Unité magazines de société de France 2 : Nicolas Daniel, Caroline Bestory et Grégory Marcy
 


 

 

Quartier impopulaire

 

 

EDITIONS D’INFORMATION

Les éditions d’information de France 2 relaieront cette journée spéciale.

 

Quartier impopulaire

 

 logo france info

Les équipes de franceinfo seront parties prenantes de cette mobilisation. Elles accompagneront la journée du 20 novembre, et plus particulièrement le documentaire Enfance abusée.

> Dispositif numérique :
un important dispositif numérique viendra compléter cette mobilisation : #BrisonsLeSilence commun aux différentes partenaires ; extraits marquants du documentaire ; formats originaux ; publication d’une playlist sur les interfaces numériques de France 2 ; relais des modules numériques élaborés par Bayard Jeunesse… 
 
  Logo France Tv educ
france.tv éducation, la plateforme à destination des familles, sera au rendez-vous de cette nouvelle journée citoyenne, en proposant une programmation spéciale et des nouveaux modules pédagogiques pour tous les âges :  
•    Primaires : un épisode spécial d’1 jour 1 question sur la prévention des violences sexuelles faites aux enfants autour du livret de Bayard Jeunesse, « Stop aux violences sexuelles faites aux enfants »
•    Collèges : Mon fil info, le Journal Télévisé des ados, proposera une infographie sur les violences sexuelles
•    Lycées : Décod’actu traitera des violences sexuelles envers les enfants dans le monde
Pour les enseignants : lesite.tv proposera une sélection de vidéos indexées par point clé du programme scolaire et accompagnées de fiches pédagogiques pour un usage en classe
Pour prolonger le débat et donner la parole aux enfants, france.tv éducation, en collaboration avec l’association « Enfance et partage », organisera le 20 novembre un atelier sur les droits de l’enfant  et la prévention des abus sexuels. Des spécialistes de la protection de l’enfance sensibiliseront les enfants à la question et répondront à leurs interrogations
 

 
 Logo France Inter

•    7h50 - L’invité de Léa Salamé avec Andréa Bescond, comédienne et coréalisatrice du film Les chatouilles (un film France Inter)
•     9h40 L'Instant M de Sonia Devillers
•    10h - Grand bien vous fasse d’Ali Rebeihi
Thématique : « Mineurs abusés : comment en parler aux enfants et aux ados ? »
Invités : Delphine Saulière, directrice de la rédaction de J’aime Lire, Muriel Salmona, psychiatre-psychotraumatologue, Anne Revah-Lévy, pédopsychiatre, Mélanie Dupont, psychologue au CVM
Chronique de Christophe André
•    Le 18/20 de Fabienne Sintes
Emission spéciale Un jour dans le monde consacrée à la maltraitance des enfants dans le monde

 A retrouver aussi lundi 12 novembre :
•    11h - La Bande originale de Nagui
Invitées : Karin Viard et Andréa Bescond, à l’occasion de la sortie du film Les chatouilles le mercredi 14 novembre
 

  Logo La Croix

•    Le mercredi 7 novembre, un numéro spécial du supplément « Parents&Enfants » sur le thème « Pédophilie, la famille face au choc ». Des familles qui ont dû affronter ce drame témoignent
•    Le 20 novembre, un dossier sur la difficulté de se reconstruire particulièrement après avoir été victime enfant de violences sexuelles. Ces temps forts éditoriaux seront également accompagnés sur le web d’une présence sur les réseaux sociaux (vidéos sur les personnes qui accompagnent les enfants dans l’épreuve)
•    Des témoignages vidéos de personnes impliquées dans la prévention, qui aident les enfants dans cetteépreuve, seront aussi disponibles sur le site la-croix.com et sur les réseaux sociaux, et largement relayées par les autres médias partenaires
•    Un teasing d'Emmanuelle Lucas, journaliste spécialisée des questions de famille à La Croix sera publié sur les réseaux sociaux des titres de Bayard dès le 5 novembre.


 
 
 Logo Bayard

•    Le livret « Stop aux violences sexuelles faites aux enfants », tiré à plus de 400.000 exemplaires, a été diffusé à tous les abonnés des magazines de Bayard jeunesse sur la tranche d’âge 7-13 ans : il touchera ainsi plus de 3 millions d’enfants-lecteurs (Audience Juniorconnect 2018).
•    Une version PDF téléchargeable est disponible gratuitement sur le site web de Bayard jeunesse (www.bayard-jeunesse.com/stopauxviolencessexuelles) et sur les sites des partenaires. Il a vocation à circuler librement et largement à la demande
•    Une adaptation audiovisuelle a également été réalisée avec trois vidéos animées qui seront disponibles sur la chaîne Youtube de Bayard jeunesse, sur la plateforme france.tv éducation destinée aux enseignants, et sur les réseaux sociaux
•    Ce livret a été rendu possible grâce au soutien et aux conseils de plusieurs partenaires engagés dans la protection et le développement de l’enfant : Action Enfance, Apprentis d’Auteuil, le Bureau International Catholique de l’Enfance, le Centre de Victimologie pour Mineurs, Enfance et Partage, l’Unicef, les Scouts et Guides de France, SOS Villages d’enfants, l’UCPA, et la Fondation Meeschaert. Il est soutenu par le Défenseur des droits, La Croix et France Télévisions

 

 
France 2, France Inter, La Croix et Bayard Jeunesse affirmeront leur présence sur ce sujet via les réseaux sociaux avec les hashtags #BrisonsLeSilence #JourneeMondialedeLEnfance

 

A revoir sur 
logo france.tv