Temps fort

Les Carnets de Mediterraneo

Situation politique et économique en Italie

Présentés par Thierry Pardi

  • Magazine

  • Inédit, 52 minutes

  • Mardi 20 juin à 20h35

  • Sur France 3 Corse ViaStella

Matteo Renzi en conférence de presse après l’échec du référendum constitutionnel du 4 décembre

Vainqueur avec plus de 70 % des suffrages de la primaire du Parti Démocrate (PD), l’enfant prodige de la politique transalpine est de retour. Matteo Renzi a récupéré dimanche 30 avril son poste de chef de file du centre gauche, qu’il avait abandonné après l’échec du référendum constitutionnel du 4 décembre.

Grand supporter d’Emmanuel Macron, au point d’avoir fait breveter le nom "In Cammino" (En marche !) dès le mois de février, il joue la carte du « Nous », de l’union de « la communauté de femmes et d’hommes qui croient en l’Italie ».
Reconquête du pouvoir par Matteo Renzi
Le nouveau secrétaire national du Parti Démocrate devra démontrer en juin qu’il a bel et bien réussi son retour à l’occasion d’élections municipales partielles, notamment à Palerme, Gênes et L’Aquila. S’il sort vainqueur, il pourrait alors accélérer une nouvelle fois le calendrier politique, en poussant le gouvernement du démocrate Paolo Gentiloni à la démission pour obtenir des législatives anticipées à l’automne. C’est-à-dire avant l’adoption, d’ici la fin de l’année, de probables mesures d’austérité.

Pour évoquer ce retour de Matteo Renzi et plus généralement pour analyser la situation politique et économique de l’Italie, Thierry Pardi reçoit Paolo Modugno, professeur à Sciences-Po Paris.