Lundi 22 octobre

logo F3

 

 

 

23.30 Dans la case « Qui sommes-nous ? »

 

Vous n’aurez pas l’Alsace et la Lorraine 

France 3 Grand Est
Diffusé également le 12 novembre à 00.30 sur France 3 Hauts-de-France
 

Vous n'aurez pas l'Alsace et la Lorraine










© DR

En 2018, l’Alsace et la Moselle célébreront le centenaire de leur rattachement à la France. À travers des archives exceptionnelles et les analyses d’historiens français et allemands, le film dessine peu à peu un territoire historique dont les enjeux ont pesé de tout leur poids sur la politique franco-allemande jusqu’au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, et façonné l’Europe d’aujourd’hui.
 

52 min. Réalisateur : Luis Miranda. Coproduction : France Télévisions, Bamboo Doc, ECPAD et Will Production. Avec le soutien du ministère de la Défense, PROCIREP, ANGOA, conseils généraux du Bas-Rhin et Haut-Rhin. Avec la participation du CNC.


En savoir +


Contact presse : 
Delphine Lenormand 
03 88 56 66 56 delphine.lenormand@francetv.fr

Lundi 5 novembre

logo F3

 

 

 

 

23.30 Dans la case « Qui sommes-nous ? »

Le Légiste des poilus 
France 3 Grand-Est, Occitanie, Bourgogne-Franche-Comté, Auvergne-Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte d’Azur 
À 00.30 sur France 3 Hauts-de-France et Paris Île-de-France 

le legiste des poilus












© DR

Une découverte majeure a été faite lors de travaux d’aménagement du mémorial de la bataille de Verdun : trois corps ont été mis au jour, mais une seule plaque d’identité militaire a été trouvée à leurs côtés. L’enquête est menée par Bruno Fremont, médecin légiste et chef des urgences de l’hôpital de Verdun, pour découvrir qui est le soldat Claude Fournier. 

52 min. Réalisateur : Jean-François Meplon. Coproduction : EgoDoc et France Télévisions. Avec le soutien du CNC et la participation de la Mission 14-18.

En savoir +


Contact presse : 
Delphine Lenormand  
03 88 56 66 56 delphine.lenormand@francetv.fr

 

 

Les Chiens du diable 
France 3 Hauts-de-France

Les chiens du diable











© Program33

Avec 7 000 victimes, la bataille du bois de Belleau, dans l’Aisne, est considérée jusqu’à la Seconde Guerre mondiale comme la bataille la plus meurtrière pour les États-Unis. Des marines américains sont venus se battre en France contre les Allemands en juin 1918. Pour leur ténacité au combat, les Allemands baptisent les Américains Devil Dogs – les chiens du diable. Un film raconté avec passion par Gilles Lagin, véritable passeur de mémoire, qui mène les descendants de ces soldats sur les traces de leurs ancêtres

52 min. Réalisateurs : Laura Froidefond et Antoine Favre. Coproduction : France Télévisions et Program33. 

Contact presse :
Thierry Beck
03 20 13 21 98 thierry.beck@francetv.fr

 

Le Soldat de boue 
France 3 Bretagne



Soldat de boue


















© Aber Images 

Le jeune peintre Mathurin Méheut se retrouve en première ligne dans les tranchées. Chaque jour, il écrit à sa femme la cruauté de cette guerre, sa crainte de mourir et son immense envie de peindre. Il croque sans relâche les poilus au combat et aussi la nature proche restée intacte.

52 min. Réalisateur : Hubert Budor. Coproduction : Aber Images et Tébéo TébéSud TVR. Avec le soutien de la Région Bretagne, du Département des Côtes-d’Armor, de la PROCIREP-ANGOA et du CNC.

Contact presse :  
Catherine Ribault
06 11 18 46 38 catherine.ribault@francetv.fr

 

Au menu de la Grande Guerre – L’alimentation au cœur du conflit
France 3 Bourgogne-Franche-Comté

 

Au menu de la Grande Guerre







 

 


© DR

La Première Guerre mondiale n’a pas seulement bouleversé les manières de faire la guerre. Elle a aussi profondément changé notre alimentation. Pour nourrir les 80 millions de soldats, pour ravitailler les civils indispensables à la victoire, les ressources du monde entier sont mobilisées. Les industries alimentaires développent des produits qui se sont imposés depuis au cœur de notre alimentation, comme les conserves ou les bouillons en cube. Les rations des soldats s’adaptent à la guerre des tranchées ou au combat dans le désert. La pénurie pousse les civils à être inventifs, car il faut tout économiser : recettes économiques, campagnes d’affiches, potagers urbains. Des images rares des émeutes de la faim et de la famine montrent que cela a aussi été une arme pendant la Première Guerre mondiale. 

52 min. Auteur : Emmanuel Cronier. Réalisateur : Axel Clévenot. Coproduction : France 3 Bourgogne-Franche-Comté et Armoni Productions.

Contact presse : 
Stéphanie Boudras
03 81 65 85 40 stephanie.boudras@francetv.fr

 

L’Attentat de Sarajevo
France 3 Paris Île-de-France 

Sarajevo. Le 28 juin 1914, l’héritier du trône d’Autriche-Hongrie, François-Ferdinand, et sa femme, Sophie, sont assassinés par un jeune nationaliste serbe, Gavrilo Princip. Un attentat qui va déclencher la Première Guerre mondiale. Paul Gradvohl, historien, spécialiste de l’Europe centrale, secoue la poussière du dossier en le traitant à la manière d’un thriller. Il se rend à Sarajevo pour reprendre l’enquête ouverte un siècle plus tôt. S’appuyant sur de nombreuses notes, cartes et images inédites, il visite le lieu du crime, interroge les héritiers et les descendants des auteurs et des victimes de l’attentat, fait revivre leur destin tragique. Il découvre dans les archives des éléments méconnus, confronte les points de vue, reconstitue les faits.

52 min. Réalisateur : Nedim Loncarevic. Production : Équipage.

Contact presse :
Véronique Borel

01 41 09 33 86 veronique.borel@francetv.fr

Mercredi 7 novembre

 

logo F3

 

 

 

21.00 La Guerre de tous les Français !

Film Mères françaises de Louis Mercanton, 1917 © Lobster

Le film fait revivre la vie quotidienne des Français loin du front. Car la victoire de novembre 1918, c’est celle de tout un pays qui a su mobiliser jusqu’au bout ses ressources, ses bras, sa volonté. La France en guerre, c’est la foule innombrable des sans-grades, des obscurs, des anonymes… Dans cette première guerre totale, il faut tenir chacun à son poste : les enfants dans les écoles, les ouvrières dans les usines, les boulangers dans leurs ateliers, les paysannes et les ouvriers agricoles dans les champs, les députés dans les commissions parlementaires, les maires dans leurs communes. Ce documentaire livre un récit choral totalement inédit de la Grande Guerre, nourri d’archives largement renouvelées !

90 min. Auteurs : Jean-Yves Le Naour et Adila Bennedjaï-Zou. Réalisateur : Cédric Condon. Narration : Céline Sallette. Coproduction : Point du Jour et Kilaohm Productions. Avec la participation de France Télévisions. Avec le soutien du Centre national du cinéma et de l’image animée, de la PROCIREP – Société des producteurs de l’ANGOA, de la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale. Avec la participation du ministère des Armées – Secrétariat général pour l’administration – Direction des patrimoines, de la mémoire et des archives.


22.30 Les Oubliés de la victoire – L’odyssée des soldats d’Orient 
 

les oubliés de lavictoire










© ECPAD
Le film raconte l’odyssée oubliée de ces soldats d’Orient qui poursuivront les combats en Europe orientale, en Turquie et même en Russie jusqu’en 1923, dans l’attente de la signature des traités de paix censés acter la décomposition des empires austro-hongrois, russe et ottoman et stabiliser la région. Entièrement composé d’archives, en grande partie inédites, le film dévoile un pan inconnu de la Première Guerre mondiale, au travers des lettres, journaux et carnets de cinq soldats : leur chef, le général Franchet d’Espèrey, les sous-officiers Raymond Escholier et Jean-Louis Beaufils et deux simples soldats, Jean Cros et René Fouassier.

52 min. Auteurs : Didier Sapaut et Cédric Gruat. Réalisateur : Cédric Gruat. Production : Les Bons Clients. Coproduction : ECPAD et Réseau Canopé. Avec la participation de France Télévisions – France 3.

Contact presse : 
Laurence Guillopé
01 56 22 75 11 laurence.guillope@francetv.fr

Jeudi 8 novembre

logo FO





20.55 Kalepo, un Kanak dans la grande guerre, documentaire suivi du débat « 14-18, le sacrifice oublié », animé par Fabrice d’Almeida En savoir +
 

Kalepo





















© What’s Up Productions 

Kalepo. Un simple nom inscrit sur une croix, identique à des centaines, dans un cimetière militaire de l’Aisne. Quelques jours avant que l’armistice ne mette fin à la boucherie de la Grande Guerre, Kalepo est fauché par une balle allemande. Il tombe au champ d’honneur, à 20 000 kilomètres de chez lui. L'occasion d’évoquer avec lui tous les soldats ultramarins.

70 min. Réalisateur : François Reinhardt. Production : What’s Up Productions et Têtemba. Avec la participation de France Télévisions.


22.25 La Grande Guerre des Harlem Hellfighters 

harlem hellfighters













© What’s Up Productions 

Un régiment de soldats africains-américains a rejoint, à la fin de 1917, le Vieux Continent pour combattre dans les tranchées en France. En se battant aux côtés des poilus sous commandement français, ils vont découvrir les horreurs de la guerre, mais aussi un monde où la ségrégation raciale prédomine.

90 min. Réalisateur : François Reinhardt. Production : What’s Up Productions et Têtemba. Avec la participation de France Télévisions. 

Contact presse : 
Djeneba Sangare 
01 55 22 71 17 djeneba.sangare@francetv.fr

Lundi 12 novembre

logo F3

 

 

 

 

23.30 Dans la case « Qui sommes-nous ? »

Familles en guerre 
France 3 Nouvelle-Aquitaine


Familles en guerre














© Fonds J.-B. Boudeau

À travers trois récits, des fragments de vie qui autorisent une entrée précieuse dans l’intime tout en irriguant l’histoire collective, ce film rend compte des bouleversements qu’a provoqués cette guerre au sein de la structure familiale


52 min. Réalisatrice : Suzanne Chupin. Coproduction : France Télévisions et Pyramide Production.

Contact presse :
Marie-Geneviève Rauzy 

05 56 01 39 07 marie-genevieve.rauzy@francetv.fr


Les Déracinés chinois 
France 3 Hauts-de-France

 

Les Déracinés chinois











© Tang Média

Dans la commune d’Ayette, dans les Hauts-de-France, un petit cimetière militaire anglais, comme il en existe beaucoup dans la région, dévoile des stèles gravées de noms chinois. Le film aborde l’un des épisodes les moins connus de la Première Guerre mondiale : le recrutement de travailleurs chinois pour renflouer les rangs de la main-d’œuvre ouvrière française, sous la direction du Commonwealth, grâce à un accord signé entre Britanniques et Français. Au total, 140 000 travailleurs chinois rejoindront le front franco-anglais dès 1916. Un certain nombre d’entre eux resteront en France après la guerre.

52 min. Réalisateur : Régis Prévot. Coproduction : France 3 Hauts-de-France, Tang Média et Cinquillo Films.

Contact presse :
Thierry Beck
03 20 13 21 98 thierry.beck@francetv.fr