Communiqué du 22 janvier 2019

Télécharger la version PDF
EDR

Mercredi 23 janvier 2019 après le Grand Soir 3

Enquêtes de région : Gastronomie, le terroir à l'honneur

Centre Val de Loire

Trois histoires sur le thème de la Gastronomie

Denis Gannay-Meyer et son invité, Remy Giraud, le chef étoilé des Hauts de Loire à Onzain, nous mettront l'eau à la bouche avec les reportages consacrés au "Caviar, l'or noir de Sologne", "la Truffe, une renaissance berrichonne" et un phénomène en expansion : "le locavore"...

 Le Caviar, l’or noir de Sologne

Corinne Bian Rosa, Pierre-Dominique Lepais

C’est le plus grand poisson d’eau douce d’Europe. Comme le saumon, il peut vivre en mer et remonter les rivières, mais il a pratiquement disparu à l’état sauvage. L’esturgeon, qui produit le fameux caviar, a été introduit en Sologne par une famille de pisciculteurs passionnés, dans un milieu proche de son biotop naturel.

Aujourd’hui, le caviar de Sologne est considéré comme l’un des meilleurs, servi sur les tables triplement étoilées des plus grands chefs.

Des années de travail sont indispensables pour obtenir un produit d’exception, exporté dans le monde  entier.

 

Caviar de Sologne

Locavore, les nouvelles façons de manger

Luc Perot, Pascal Epée

La malbouffe et ses répercussions sur la santé, les dérives de l’industrie agro-alimentaire : doucement, le bio s’impose de plus en plus dans nos assiettes.

Les restaurateurs se tournent eux aussi vers des fournisseurs de produits de qualité. Bio, biodynamie, permaculture, circuits courts : quelles sont les répercussions de ces nouvelles pratiques agricoles sur la restauration et dans les cuisines de nos chefs ?

Cette enquête montre ce qui a changé dans l’organisation de la filière et comment les chefs se sont appropriés ces nouveaux produits, mini légumes et variétés anciennes remises au goût du jour.

 

assiette legumes

 

La truffe, une  renaissance berrichonne

Juliette Roché, Stéphane Dosne

La truffe fait son grand retour dans le Berry. Présente naturellement dès le Moyen âge, elle avait presque complètement disparu des départements du Cher et de l’Indre.

Aujourd’hui, 300 hectares de truffières  produisent plus de 250 kilos par an et plusieurs marchés aux truffes ont vu le jour, attirant des clients de la France entière. Et même si aucun agriculteur ne peut se vanter d’en vivre, la production de ces champignons d’exception a de beaux jours devant elle.

 

Ce magazine se veut être le reflet du travail de la Rédaction.

 

you tube