Dossier de presse de rentrée 2017-2018

Télécharger la version PDF
header documentaires

Les documentaires en régions, une photographie unique de la France d’aujourd’hui.

Logo qui sommes nous  Le rendez-vous documentaire
  Diffusions : le lundi après le Grand Soir/3
  Un mercredi par mois après Enquêtes de région.

 

2016 a été une grande année pour le documentaire en régions.
Nos films ont été récompensés partout en France, salués par la critique et reconnus pas nos téléspectateurs. Merci à tous les auteurs et producteurs qui nous ont accompagnés et qui ont porté haut les couleurs de la création en régions. Cette année, poursuivons le développement de collections documentaires. Les regards additionnés des régions sur un même sujet permettent de proposer une photographie unique de la France d’aujourd’hui.

Souriez, vous êtes mariés

Un film de Gertrude Baillot 
Une coproduction La Gaillarde Production – France 3 Auvergne-Rhône-Alpes

Durée : 52 minutes

 

Souriez vous êtes mariés

Les couples qui décident de consacrer leur union par un mariage rendent l’acte officiel en proclamant publiquement leur décision intime de partager leurs destins. Ils éprouvent alors le besoin d’être filmés ou pris en photo lors de cette représentation unique dont ils seront les protagonistes principaux. Mais là où le film engrange des souvenirs, la photographie officialise. Il revient au photographe professionnel engagé de créer l’icône de ce nouveau couple.
Accompagnés des photographes qu'ils ont choisis pour témoigner de l'évènement, trois couples s'apprêtent à se marier.

Pourquoi se marier ? Comment photographier l'amour ? Pour qui ces photographies? Soi-même ? Les proches ? Les descendants ?

Voici quelques-unes des questions auxquelles répond ce film rythmé, joyeux et émouvant.

Engagés

Un film de Jordan Guéant et Maxime Quemener
Une coproduction YN Productions – Max2Prod et France 3 Auvergne-Rhône-Alpes
Durée : 52 minutes

Doc "engagés"

Résumé :

319 euros et 87 centimes. C'est le montant de la solde d'un jeune engagé. Pour cette somme, dérisoire, des milliers de jeunes hommes et femmes acceptent d'aller risquer leur vie sur des terrains de conflits toujours plus nombreux et plus lointains. Mais pourquoi? Alors que beaucoup de sociologues et de politiques évoquent à longueur de thèses ou de discours la démobilisation de la jeunesse, cet attrait pour l'armée, son rôle et ses valeurs, semble venir les contredire. Quitte à mettre sa vie en danger.

Quelles motivations profondes poussent ces jeunes à devenir soldat ? En s'engageant, ils ne savent pas toujours ce qui les attend au quotidien. Loin des rêves d'enfants ou des images véhiculées par les publicités, le métier de militaire révèle souvent son lot de surprises. Bonnes ou mauvaises.

Régis Marcon, cuisine et descendances

Un film de Julien Le Coq et Stéphane Serré
Une coproduction YN Production – La Cuisine aux images – Anaïs Productions – France 3 Auvergne-Rhône-Alpes
Durée : 52 minutes

Régis Marcon, cuisine et descendances

Résumé :

Régis Marcon n’a jamais rêvé d’être un grand chef étoilé. Il a suffi d’un déclic pour lancer l’enfant de Saint-Bonnet-Le-Froid dans la gastronomie ; la rencontre d’un professeur qui lui a transmis cette passion. Aujourd’hui Régis Marcon s’attèle à prolonger cette transmission auprès de son fils, ses cuisiniers et ses proches. Dans son village comme à travers le monde. Avec son coeur et sa philosophie. Il est devenu une école à lui tout seul. Et a su garder la simplicité et le naturel  de ceux pour qui la passion est le principal moteur.

Allons enfants

Un film de Sylvie Perrin
Une coproduction Cocottesminute Productions – France 3 Auvergne-Rhône-Alpes

Durée : 52 minutes

Allons enfants

Résumé :

Alors que certains d’entre eux flirtent avec les limites, que d’autres sont décrocheurs ou en réinsertion scolaire, ils sont dix-sept élèves à suivre la Classe défense au lycée professionnel Japy de Lyon. Une option de deux heures par semaine dispensée par des militaires à ces lycéens en grande difficulté.
École et armée, un rapprochement qui peut sembler improbable. Dans une société en perte de repères, ce cours peut permettre à ces jeunes en manque d’appartenance de redéfinir le « faire Nation ».
Que va leur apporter cette expérience ? Quelles valeurs l’armée peut-elle leur inculquer ? Quelle en sera la portée réelle ?

Le documentaire sera suivi d'un débat : quand l'armée fait l'éducation de  nos enfants ... Faut-il rétablir le service militaire obligatoire ?

Les hautes Roches, Pierre-bénite, chronique d'un quartier.

Un film de Didier Dematons
Une coproduction 
JPL Productions - France 3 Auvergne-Rhône-Alpes
Durée : 52 minutes

Les Hautes Roches, Pierre-bénite, chronique d'un quartier.

Résumé :

Lors de ses déambulations urbaines, dans le quartier des Hautes Roches, à Pierre Bénite, le cinéaste rencontre les jeunes de la cité. Ces derniers racontent leur vécu dans une société qui a tendance à les stigmatiser et à les exclure. Différents parcours, du chômeur à l'entrepreneur, des rêves, des obstacles, des succès, des frustrations sont exposés à travers leur parole libre et sincère. Avec ce film choral, le cinéaste réalise un portrait des jeunes habitants des cités d'aujourd'hui.

La bataille de la pilule

 

Un film de Marie Guiloux 
Une coproduction
Causette Prod - France 3 Auvergne-Rhône-Alpes
Durée : 52 minutes

La bataille de la pilule

Résumé :

En décembre 2017, la loi Neuwirth fêtera ses 50 ans. Comment et pourquoi Lucien Neuwirth, député gaulliste de Saint-Etienne a décidé de batailler pour le droit à la contraception pour toutes, alors que le Général de Gaulle est vent debout contre la pilule ? En 1967, après des mois de débat dans l’opinion, la loi finit par être votée en catimini quelques jours avant Noël, mais elle devra attendre encore 5 ans avant d’être appliquée.

Racontée à la manière d’un feuilleton, La bataille pour la pilule a valeur d’exemple. Car ce combat politique apparaît aujourd’hui comme la préfiguration de toutes les grandes batailles pour le progrès social : l’IVG, le PACS ou bien encore le mariage pour tous.

 

Le documentaire sera suivi d’un débat : que reste-il du féminisme… et du courage en politique ?

Retour à la normale ?


Un film de Christina Firmino
Une coproduction 
La société des Apaches France3 Auvergne-Rhône-Alpes
Durée : 52 minutes

Retour à la normale ?

Résumé :

Les Duval ont dû quitter leur maison, située en pleine zone interdite, dès le 10 juillet 2019. La veille, une succession d’incidents et de défaillances dans la tranche n°1 de la centrale nucléaire voisine, avait conduit au désastre : des matières radioactives furent massivement rejetées dans l’atmosphère et les nappes phréatiques.

Un an après, les autorités leur proposent de rentrer chez eux, la radioactivité étant censée être désormais supportable. Que faire ?

Les doutes et réflexions des Duval, accompagnés des éclairages de scientifiques, journalistes et politiques, racontent la France post-accident de 2020 et esquissent des solutions de sortie de crise.

 

Le documentaire sera suivi d’un débat :  comment la vallée du Rhône survivrait-elle à une catastrophe nucléaire ?

Le silence brisé

Un film de Sylvie Cozzolino
Une coproduction Les films du hasard – France 3 Auvergne-Rhône-Alpes
Durée : 52 minutes

Résumé :

Depuis plusieurs années, les affaires de pédophilie s’accumulent, dans l’église catholique, dans l’éducation nationale, dans la sphère familiale… là où les enfants se sentent en confiance, en sécurité. Grâce à certaines associations, comme « La parole libérée » à Lyon, la parole des victimes se libère et les scandales éclatent. Les agresseurs sont alors présentés à la justice. Mais parfois les victimes mettent des années à trouver la force d’en parler et il est trop tard, un délai de prescription empêche ces crimes d’être punis.

A travers les témoignages de 3 victimes, ce film tente de nous faire comprendre pourquoi ce fléau a si longtemps été nié et pourquoi les victimes gardent le silence.


Le documentaire sera suivi d’un débat : après le scandale des crimes pédophiles impliquant des représentants du clergé lyonnais, comment les victimes peuvent-elles se reconstruire ?

 

retour sommaire